ZOO

Carton blême

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.8 pour 6 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

6 Critiques Presse

note de la critique

Retenons l’efficacité des scènes d’action finales, plutôt haletante et le climat d’oppression croissante typique du thriller.

note de la critique

Un policier grinçant et très efficace qui se conjugue à de la SF suffisamment proche de nous pour être véritablement effrayante...et qui mérite assurément le détour !

note de la critique

« Carton blême » décrit un univers futuriste particulièrement oppressant : le gouvernement, afin de réguler les dépenses de soins et de lutter contre la hausse de la criminalité, a instauré un nouveau système de protection policière...

note de la critique

Dans un futur peu enviable, rongé par la pollution et la violence, l’État ne peut plus assurer la protection de tous. Suite à ce constat, il a été décidé que les services publics et donc la protection de la police ne seront possibles que pour les personnes en bonne santé, détentrices du carton bleu. Les autres, détenteurs du carton blême, seront livrés à leur destin, majoritairement funeste. C'est dans cette ambiance que nous suivons un policier qui se serait sûrement bien passé de cette affaire. Entrez dans une enquête policière au milieu d'un univers peu enviable.

note de la critique

Dans un futur proche, la vraie richesse est la santé. Elle est le sésame qui seul permet d’être protégé et d’avoir un travail comme fonctionnaire. Tout le monde semble jouer le jeu et accepter les règles y compris la commissaire divisionnaire chargé de faire régner l’ordre et l’injustice. Jusqu’au jour où un trafic de cartes de santé va remettre tout en question pour lui, peut-être trop tard. L’histoire est intéressante mais le format et sa brièveté ne permettent pas de creuser suffisamment le sujet selon moi. Le dessin est intéressant, tâches de [...]

note de la critique

Carton Blême : la santé avant tout, une question de couleur

Ne pas être malade sinon la police ne vous connaît plus. Si votre carte est « blême » il ne vous reste plus qu’à prier. Le monde se meurt, la pollution a dévasté la Terre. On élimine ceux qui peuvent coûter cher à la communauté.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants