ZOO

Toutes les critiques BD

François Samson a critiqué cet album

hier

Monaco - Luxe, crime et corruption

Faites entrer l’accusé! Le monde glacé et parfois interlope des milliardaires monégasques s’avance à la barre, le temps de deux affaires ayant défrayé la chronique sur le Rocher. De la BD reportage bien construite, très factuelle. Lire la suite...

00
Frédéric Grivaud a critiqué cet album

hier

Marshal Bass T.6 Los Lobos

Afin de prendre à contre-courant les errances du Marshal Bass, Darko Macan et Igor Kordey décident de se concentrer cette fois sur sa femme, Bathsheeba, et leurs enfants, qui se sont réfugiés auprès d’un riche propriétaire mexicain, pris en otage par le gang de banditos des Los Lobos! Lire la suite...

00
François Samson a critiqué cet album

avant-hier

Happy End T.1 La grand panne

Plus de pétrole! La société est désorganisée. Une famille nombreuse et des médiévistes se réfugient dans le château d’un ami, le temps que les choses se tassent, et apprennent la solidarité, malgré leurs différences. Que d’optimisme! Lire la suite...

00
Serge Buch a critiqué cet album

avant-hier

Chroniques de Roncevaux T.1 La Légende de Roland


A la tête d’une puissante armée, le futur empereur compte sur l’appui des Vascons de la région basque pour mener à bien son opération, mais il sera trahi par ces derniers en raison de vieilles inimitiés. Landa dresse un portrait de Charlemagne en guerrier sans concession ni pitié pour ses ennemis de la foi chrétienne. Loin de l’image d’Épinal de l’empereur à la barbe fleurie.
Lire la suite...

00
François Samson a critiqué cet album

15 avril

Hella et les Hellboyz T.1 Tout droit en enfer

Hella, teenager rebelle, réussira-t-elle à retrouver son petit copain disparu dans un manoir maudit, porte ouvrant sur les Enfers? Une BD pop-corn plaisante à lire, entre Alice au pays des merveilles version trash et jeu vidéo. Lire la suite...

00
Serge Buch a critiqué cet album

14 avril

Affaires d'Etat - Guerre Froide T.1 Passage à l'ouest

Janvier 1962. Trifonov, un agent du KGB, réussit à échapper à la vigilance de son chauffeur à Helsinki et va chercher refuge à l’ambassade des Etats-Unis où il souhaite être mis en rapport avec le chef de la CIA pour lui faire d’importantes révélations. Sur la base de ses allégations, Washington lui accorde son feu vert pour l’accueillir. Ainsi démarre le premier volet de cette future tétralogie Lire la suite...

00
Marion Nekojita a critiqué cet album

14 avril

La boîte à musique T.4 La mystérieuse disparition

Quelle douceur de retrouver le monde de Pandorient, ses créatures fantasmagoriques, ses tons pastels, ses aventures qui se terminent toujours en éclats de rire. Avec le quatrième tome de La boîte à musique de Carbone et Gijé, chez Dupuis, vous passerez un moment de magie et de bonne humeur avec Nola et ses amis….  Lire la suite...

00
Serge Buch a critiqué cet album

13 avril

Affaires d'Etat - Extrême Droite T.1 Un homme encombrant

En s’intéressant à l’irrésistible ascension de l’extrême droite et du populisme sous-jacent, Philippe Richelle s’attaque à un sujet à la fois fort et original. Avec son fidèle partenaire graphique, Pierre Wachs, ils signent ensemble leur dix-huitième album qui inaugure une tétralogie qui, après Les Mystères de la 3ème République, devrait logiquement compter parmi leurs meilleurs succès en Lire la suite...

10
Pierrot Fontanier a critiqué cet album

13 avril

Idiss

Dans son livre Idiss, Robert Badinter raconte la vie à la fois heureuse et tragique de sa grand-mère. Au début du XXe siècle, elle quitte la Bessarabie tsar où elle vit avec sa famille dans le Yiddishland dans la frayeur des pogroms, pour rejoindre Paris. Un récit d'une immense humanité, scénarisé avec talent par Richard Malka et dessiné avec conviction par Fred Bernard. Lire la suite...

00
Serge Buch a critiqué cet album

12 avril

Affaires d'Etat - Jihad T.1 Secret défense

Après s’être penché sur Les mystères de la troisième, quatrième et cinquième République, dont chacune de ces trois périodes avait été illustrée par un dessinateur différent, Philippe Richelle revient avec trois autres thématiques en adoptant le même principe narratif. C’est encore Alfio Buscaglia qui se colle à ce récit de trafic d’armes avec l'État iranien malgré l’embargo décrété par les USA. Lire la suite...

00
Serge Buch a critiqué cet album

9 avril

Wanted Lucky Luke

En signant L’homme qui tua Lucky Luke en 2016, Matthieu Bonhomme rendait un hommage très réussi à Morris, le père du poor lonesome cow-boy. Cinq ans après, à l’occasion des 75 ans du personnage, il remet le couvert avec autant d’éclat et d’inspiration. Pour notre plus grand bonheur. Lire la suite...

20
François Samson a critiqué cet album

5 avril

L'ange dada

Inutile de s’y connaitre en dadaïsme pour apprécier ce roman graphique touchant et passionnant, qui dépeint le destin hors normes d’une femme, Emmy Hennings, dans le milieu artistique allemand du début du XXème siècle. Lire la suite...

10
François Samson a critiqué cet album

2 avril

Les Quatre de Baker Street T.9 Le dresseur de canaris

Nouvelle plongée dans les quartiers populaires de Londres, pour une enquête menée tambour battant, en l’absence de Sherlock Holmes, par les quatre ados qui lui servent d’yeux dans les rues de la ville. Belle ambiance graphique. Lire la suite...

00
Frédéric Grivaud a critiqué cet album

1 avril

Patria

Si l’ETA dépose les armes en 2011, le pays n’en reste pas moins déchiré par des années de conflits, le plus souvent meurtriers. C’est le moment que choisit Bittori pour revenir au village ou jadis son mari s’est fait tuer au nom de cette résistance nationaliste aveugle. Plongée au cœur des souvenirs, du traumatisme basque! Lire la suite...

20
Pierrot Fontanier a critiqué cet album

31 mars

California Dreamin'

C’était avant les Culottées. Pénélope Bagieu avait déjà ce don de planter un décor, saisir l’air du temps et brosser le portrait d’un personnage. Un récit à la fois drôle et sérieux, à l’image  d’Ellen Cohen, la chanteuse de The Mamas and the Papas. De cette combinaison ajustée sortent pléthore d’émotions. California dreamin’, par sa force et son universalité, est une de mes BD favorites. Lire la suite...

32
Simon Tatreaux a critiqué cet album

31 mars

Les Miettes

Les Miettes, c'est un album au destin unique. Après une première publication on ne peut plus confidentielle, il a connu une deuxième vie méritée. Mais c'est aussi l'une des premières œuvres d'un auteur de grand talent en la personne de Frederik Peeters (Pilules Bleues) dont la collaboration avec Ibn al Rabin donne un résultat inclassable. Lire la suite...

00
Frédéric Grivaud a critiqué cet album

30 mars

Gaijin

Lancée en 2018, la collection Porn’Pop de Glénat, qui présente, comme son nom l’indique assez clairement, des albums traitant de sexe, de façon complètement assumée, propose, en ce début d’année, deux nouveaux volumes, « La Sève » de Chéri et donc « Gaijin » de JD Morvan et 2D (pseudo de Damien Henceval), qui nous intéresse plus particulièrement ici. Lire la suite...

10
Pierrot Fontanier a critiqué cet album

30 mars

Le cri du peuple

Attention, grand art. Les quatre tomes du Cri du Peuple, œuvre de Jean Vautrin brillamment adaptée en BD par Jacques Tardi, s'offre une superbe intégrale dans un format large qui lui va comme un gant. Le cent cinquantième anniversaire de la Commune revient nous hanter le temps d'une longue lecture. C'est toujours aussi bon. Lire la suite...

00
François Samson a critiqué cet album

29 mars

Elecboy T.1 Naissance

Dans un monde post-apocalyptique aux teintes orangées, nous plongeons dans la vie de Joshua, adolescent au centre d’enjeux qui le dépassent. Le dessin puissant de Salaün, qui mûrissait cette histoire depuis 20 ans, nous embarque. Lire la suite...

00
Yaneck Chareyre a critiqué cet album

29 mars

Deadwood Dick T.1 Noir comme la nuit, rouge comme le sang

Il joue avec le lecteur, le pique régulièrement. Mais comme le personnage a un vrai recul sur sa situation, cela ne le rend que plus sympathique. Les aventures ici écrites composent un personnage tout en nuances, qui sans être un héros fera montre de quelques belles qualités.  Cela donne une grande crédibilité au personnage, pris au piège d’un quotidien qui n’a rien d’une partie de plaisir.

30