ZOO

Les Mauvaises Gens

Partagez et donnez votre avis

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Autres temps, autres mœurs. Les années 50 dans une contrée rurale du grand Ouest : les Mauges (contraction des « MAUvaises GEns »). La reconstruction du pays étant prioritaire, les jeunes basculent précocement du système scolaire vers les usines. Dans cette région encore affectée par les conséquences du soulèvement royaliste de 1793, le catholicisme est très présent et rend les esprits peu velléitaires et mal adaptés aux pressions patronales qui ne cessent d’augmenter. Mais, quand certains courbent l’échine et attendent, d’autres relèvent la tête pour se lancer corps et [...]

note de la critique

Portrait de famille

Après son exceptionnel «Rural», Etienne Davodeau nous propose un nouveau reportage en BD. Ce dernier est basé sur les souvenirs de ses parents qui ont été syndicalistes, dans la région, réputée conservatrice, du Maine-et-Loire : un antagonisme étonnant qui a conditionné l’artiste engagé et exigeant qu’est devenu cet auteur récompensé récemment par le prix de libraires spécialisés, pour son excellent «Chute de vélo». Dans cet épais ouvrage de 180 pages en noir et blanc, c’est toute l’histoire des mouvements ouvriers de cette contrée, où l’autorité de l’Eglise et des [...]

note de la critique

De leur prime jeunesse à l’élection de F. Mitterrand, 40 ans de parcours engagés et admirables de Maurice et Marie-Jo Davodeau, racontés à leur fils. Un album « politique » au sens noble du terme, primé par le public et la critique à Angoulême (2006)

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

Voilà une BD toute personelle sur une réconciliation filiale. On ne peut qu'être sensible à la douceur du trait qui n'atténue ni rides ni marques du temps mais donne à ressentir toute l'empathie et le respect pour le parcours d'une vie. Une BD qui donne envie de lever le poing et de ne jamais perdre de vue nos idéaux.

Posté le 14/02/2021 à 15h46