ZOO

Mémoires d'avant-guerre

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.1 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Jacques Loth entre en apprentissage au chantier naval de Bordeaux en mars 1936. Pour ce jeune homme qui a préféré interrompre des études prometteuses pour intégrer le monde ouvrier, c’est une nouvelle vie qui commence, tant sur le plan purement professionnel qu’humain. Dans Apprenti – Mémoires d’Avant Guerre, Bruno Loth rend, avant tout, hommage, à son père et offre également une très belle étude sur le monde ouvrier à la veille et, durant, l'épisode du Front Populaire. Se basant sur la mémoire et les photographies de Jacques - ce dernier a heureusement tenu un journal [...]

note de la critique

Une jeunesse au temps du front populaire

Nous sommes en 1935, à Bordeaux, à l'aube du Front Populaire. Alors qu'il est pourtant bon élève, Jacques décide d'abandonner l'école supérieure pour entrer en apprentissage aux Chantiers Navals. Son but est de ramener de l'argent au foyer au plus vite, cette voie lui offre donc un raccourci vers la vie active. Il avait rêvé d'être instituteur, il sera ajusteur. Aux Chantiers, il est confié à Bertin, un ouvrier aguerri avec lequel il apprendra vite les ficelles de son art. Ici, c'est un univers d'hommes, macho, forts en gueule ou couards, un univers où chacun protège [...]

note de la critique

De 1935 à 1937, Jacques est apprenti sur un chantier naval à Bordeaux. Entre univers codifié de l’usine, mouvements sociaux et balades entre copains… une vie d’ado avant-guerre. Un témoignage vivant et joliment dessiné.

note de la critique

Bruno Loth revient sur la jeunesse de son père, Jacques Loth, au moment où ce dernier entre dans la vie active en signant son contrat d’apprentissage au Chantier naval de Bordeaux. Nous sommes en 1936,dans une France de l’entre-deux guerres qui retrouve espoir, insouciance et prospérité. J'ai découvert avec cette BD un univers que je méconnaissais: celui des chantiers navals: sa hiérarchie, ses us et coutumes, son esprit de camaraderie mais aussi la rugosité de ces rapports humains: il faut savoir exposer toute sa virilité et sa hargne pour être respecté... Une [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants