ZOO

Jamais

Partagez et donnez votre avis

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

L’érosion menace de faire tomber en bas d’une falaise la maisonnette d’une mamie aveugle. Le maire tente de négocier… Une fable écolo-sociale aigre-douce, pour donner le ton de l’année 2018.

note de la critique

Madeleine est vieille et aveugle mais ni l’âge ni la cécité n’ont diminué son obstination, bien au contraire ! Peu importe les injonctions du maire et les mises en garde des pompiers, rien ne la fera déménager. Et pourtant, avec sa maison perchée sur une falaise normande qui recule à grand pas, érodée par la mer et le vent, la nonagénaire aurait bien besoin d’un nouveau logement ! Le dessin caricatural tout en bonhomie de Bruno Duhamel, peut laisser penser à un album humoristique, mais si les dialogues ont une pointe d’acidité qui fait [...]

note de la critique

Quand la falaise recule, ce sont les maisons qui s'en vont. Mais quand une de ces maisons condamnées est habitée par une vieille dame aveugle qui refuse de partir, quelle responsabilité pour le maire! Avec beaucoup d'humour et aussi de délicatesse, Bruno Duhamel raconte l'histoire de Madeleine, espèce de mélange de "Tatie Danièle" et de "la vieille dame indigne". Mais c'est surtout quelqu'un qui a la tête encore solide sur les épaules même si elle n'y voit pas. Elle voudrait surtout qu'on la laisse mourir en paix et dignement dans ou avec sa maison. Les graphismes sont [...]

note de la critique

Cette BD peut se voir selon deux points de vue et c’est là où Duhamel a réussi une belle narration. Madeleine est touchante, obstinée mais aussi dangereuse et têtue comme une mule. On l’apprécie comme on peut rapidement la détester. De même, le maire semble bien stupide, tout comme il est inquiet pour cette vieille femme, autant que pour la responsabilité qu’il porte de protéger ces concitoyens. On peut s’attacher au maire par moment, et à d’autres c’est Madeleine qui gagne notre sympathie. On passe d’un monde à l’autre, de celui de l’aveugle solitaire [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

Madeleine, mamie normande aveugle, a sa maison menacée par l'effondrement des falaises, mais il est hors de question d'aller à l'hospice comme le veut Mr Le maire. Tendresse, humour comme je les aime.

Posté le 24/12/2018 à 15h03