ZOO

Soleil brûlant en Algérie

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.5 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Sous le soleil brûlant d’Algérie, il y a eu les « événements ». Dans cette guerre qui ne dit pas son nom, de nombreux appelés servent d'armée à la France, de leur plein gré ou non. Alexandre Tikhomiroff a rassemblé l'absurde et le quotidien de son service dans ses mémoires, mis en BD par Gaétan Nocq, avec un crayon à papier bluffant.

note de la critique

1956. Sous un soleil brûlant, Alexandre vient d'être incorporé en Algérie, à l'école militaire d'infanterie. La routine s'installe : des gardes de nuit, des gardes... de jour, quelques examens, rien ne laisserait penser à une guerre. De temps en temps, des coups de feu, échappés d'une sono pour conditionner les élèves-officiers ou le tir d'un allié distrait, une peur latente entretenue par la paranoïa des anciens d'Indochine. Après son retour d'Algérie, en quelques cases, Cabu avait fait le même constat : vacuité du service, ordres crétins et supérieurs infatués [...]

note de la critique

Le jeune Alexandre, dit Tiko, part faire la guerre en Algérie. Il va passer plus de deux ans dans la petite ville de Cherchell, avant de reprendre sa vie civile à Paris. Une adaptation en BD du récit d’Alexandre Tikhomiroff.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

J'adore

Posté le 24/04/2019 à 16h28