ZOO

Ghost Rider Intégrale T.1 1972-1974 (Février 2021)

couverture de l'album Ghost Rider Intégrale  T.1 1972-1974

Éditeur : Panini Comics

Scénario : Gary FriedrichDessin : Mike Ploog, Tom Sutton

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.0

Dessin

5.0

Cinquante ans après sa création dans le Marvel Spotlight 5, le Ghost Rider continue d’inspirer les auteurs Marvel au gré de ses multiples incarnations. Ce premier volume revient sur les sources du personnage, son contrat avec le diable et cette malédiction qui va désormais le hanter, rarement pour le meilleur et souvent pour le pire…

Créé dans les années 70, en pleine vague de titres horrifiques, aux côtés de Dracula, Daemon Hellström, WerewolfGhost Rider va très vite remporter un vrai succès d’estime, ce qui amène Marvel à progressivement l’intégrer à son univers de super-héros. Initialement prévu comme une sorte de version moderne de vieux héros de western de l’éditeur, cet « anti-héros » se distingue néanmoins par son look de motard vêtu de cuir et de chaîne, ambiance heavy metal, qui surfe allégrement sur la vague musicale du même nom qui déferle un peu partout. Toutefois, il suit les mêmes règles narratives que les grandes stars maison, un passé meurtri, des parents décédés alors qu'il était jeune, une malédiction qui va le poursuivre toute sa vie et une fâcheuse tendance à être rejeté et incompris de tous.


l'Esprit de la Vengeance au crâne enflammé

l'Esprit de la Vengeance au crâne enflammé
© Panini Comics


Les deux premières années du Ghost Rider de Marvel !


Sans pour autant s’enfermer dans des archétypes trop lourds, ces premières aventures mettent tout de même l’accent sur l’écriture qui se systématisait beaucoup à l’époque, quand bien même cela restait captivant! Néanmoins, ces 14 épisodes se dévorent d'une traite, Les scénarios sont plutôt prenants, avec beaucoup de rebondissements. Le personnage a du potentiel, même s’il manque de finesse.

Nous découvrons ainsi les bases de cet univers, tout ce qui va petit à petit se décliner au fil des années, ses conflits avec, sa relation avec Roxanne (Rocky), la femme qu'il aime, ou encore ses premiers ennemis comme Linda Littletree, la sorcière ou Orb, le motard à tête…


Une série d'épisodes qui ont fait la légende

Une série d'épisodes qui ont fait la légende
© Panini Comics

Graphiquement, on reste dans un trait plutôt classique, sans éclat. Qu’il s’agisse de l’énergie de Mike Ploog ou de ses successeurs Tom Sutton et Jim Mooney, c’est du travail honnête, assez marqué par les canons narratifs des années 70!

En attendant, ce premier volet de l'Intégrale Ghost Rider est une très bonne occasion de replonger dans une période de Marvel très riche et variée.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants