ZOO

Boule & Bill - T42 : Royal taquin (Octobre 2021)

couverture de l'album Royal taquin

Série : Boule & BillTome : 42/42Éditeur : Dargaud

Scénario : Jean Bastide, Christophe Cazenove, Jean RobaColoriste : Luc Perdriset

Genres : Humour

Public : De 3 à 15 ans

Prix : 10.95€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

2.5

Dessin

5.0

Boule et Bill poursuivent leur petit bonhomme de chemin, avec la même insouciance, depuis leur création en 1959. Jean Bastide a repris brillamment le flambeau du dessin de la série, sur des gags destinés avant tout aux jeunes enfants.

Les thématiques de la chevalerie et du Moyen Age sont déclinées dans une bonne partie des gags de cet album de Boule et Bill, justifiant la jolie couverture. On est au royaume de l’enfance, une enfance un peu rétro, comme dans les années 60-70, années d’or dans le beau journal de Spirou pour l’univers de Roba. Rappelons pour les étourdis que Roba était un proche du grand André Franquin. Roba a même participé au dessin d’aventures de Spirou et Fantasio. Mais sa carrière a surtout été consacrée au petit garçon roux et à son cocker.

Après 25 albums de Boule et Bill, Roba, auteur complet, a d’abord passé la main à Laurent Verron qui a repris avec brio le dessin pour une dizaine d’albums, aidé par divers scénaristes (Veys, Chric, Corbeyran, Aranega, Ferri...). Et depuis une demi-douzaine d’albums, Jean Bastide a pris la relève.

On avait découvert ce dessinateur sur l’univers de Sambre, en duo avec Vincent Mézil, cornaqués tous deux par Yslaire. Découvrir Bastide avec ce style franco-belge a été une surprise. Et force est de constater qu’il a très vite trouvé ses marques. Son dessin est clairement dans l’esprit de Roba. Rond, vivant, dynamique, sympathique.


Jean Bastide a un dessin rond, vivant, dynamique, sympathique

Jean Bastide a un dessin rond, vivant, dynamique, sympathique
© Dargaud, éditions 2021

Côté scénario, c’est le prolifique Christophe Cazenove, pilier de nombre de séries publiées chez Bamboo, qui s’y colle. Ses gags sont dans l’esprit de l’humour gentil de Roba, qui apportait toutefois davantage de poésie dans ses histoires. L’univers est celui de l’enfance insouciante, d’une famille unie vivant dans un pavillon de banlieue permettant à Boule de se défouler grâce au jardin, avec ses amis, à Caroline la tortue... et à son cocker Bill, bien sûr ! A noter parmi les amis Pouf, bien sûr, mais aussi des filles, une évolution par rapport aux histoires de Roba.

Un univers rassurant et intemporel. Le genre d’albums que les grands-parents offriront à leurs petits-enfants pour leur anniversaire ou pour Noël.


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants