ZOO

Centaurus - T2 : Centaurus T.2 - Terre étrangère (Mars 2016)

couverture de l'album Centaurus T.2 - Terre étrangère

Série : CentaurusTome : 2/5Éditeur : Delcourt

Scénario : Léo, RodolpheDessin : Zoran Janjetov

Collection : Néopolis

Genres : Science-Fiction

Public : À partir de 12 ans

Prix : 12.00€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Vingt générations après avoir quitté la Terre, le vaisseau monde est arrivé près de sa destination, une planète près de l’étoile Proxima Centaurus. Un petit groupe débarque pour découvrir cette planète et arrive devant d’immenses constructions qu’il va falloir explorer. C’est le début de découvertes étranges et surprenantes !

Notre petit groupe d’explorateurs mené par Mary-Maë arrive à entrer dans l’immense complexe visible de l’espace. Sous tension, ils avancent pas à pas avant de rencontrer des êtres étranges. Pendant ce temps, dans le vaisseau, l’enquête sur l’origine du trou dans la coque extérieure continue et laisse présager qu’un ou des intrus sont à bord depuis longtemps...

Centaurus T.2

Après avoir pris le temps de poser la psychologie des personnages et de l’intrigue dans le premier tome, l’aventure commence à prendre toute sa dimension. Les engrenages parfaitement rodés se mettent en branle pour happer avec un suspense double. Alors que le trou dans le vaisseau semble déjà avoir un début de réponse, l’équipe sur Véra patauge. Le lecteur, placé au même niveau qu’elle, découvre la faune et le mystérieux complexe sans avoir la moindre explication. Bien entendu, des surprises surviennent, intrigantes puis de plus en plus fascinante. Le coup de théâtre de fin laisse même pantois, augurant d’une série addictive.

Le dessin déploie dans ce tome toute son envergure, primordiale dans ce tome d’exploration. La nouvelle planète offre une architecture impressionnante, d’une ampleur inégalée soulignée par le trait sobre. La transcription de l’abandon de l’immense complexe est parfaitement réussie.

Ce deuxième album augure d’une série de science-fiction aux civilisations étranges et au suspense soutenu.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants