ZOO

Chez Francisque - T5 : Satiété tu m'auras pas !

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.8 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Le rouge et le rose sont la couleur de leur vin, pas celle de leurs préférences politiques !

Au bar chez Francisque, les clients se lâchent volontiers et les réflexions les plus bêtes coulent à flot, comme le gros rouge qui tache… Yann Lindingre continue à épingler la connerie ordinaire et notamment le machisme, le racisme, la peur des jeunes… Côté dessin, Manu Larcenet a passé le relais à l'excellent Jeff Pourquié. Ce dernier s'approprie brillamment cet univers, y apportant son trait vif et son exceptionnel sens de la mise en couleurs. Au fil des pages, il change de partis pris, certains gags étant saturés de couleurs, d'autres réalisés seulement au trait. [...]

note de la critique

Changement de dessinateur, pour ce cinquième recueil de brèves de comptoir, pas si « francisquaines » que ça, mais assurément éthyliques et bien senties !

note de la critique

Chez Francisque, Pourquié affiche complet

De Jeff Pourquié on a tout aimé. Depuis Des Méduses plein la tête à Ciao Pékin, au Poulpe, au Guide des métiers méconnus, en passant par ses visites à Montpellier. Avec son tome 5 de Chez Francisque signé au scénario par Yan Lindingre on apprécie sa palette de dessinateur. Planche, strips, dessins, Pourquié est capable de tout. Et ce n’est rien de le dire. Ses consommateurs, alcooliques ou pas, Français assez moyen forment une galerie digne de Goya. Brèves de comptoirs mais pas nettes, politiquement incorrects, ils ont de la jambe les bougres.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants