ZOO

Elfes - T3 : Elfe blanc, coeur noir (Août 2013)

couverture de l'album Elfe blanc, coeur noir

Série : ElfesTome : 3/23Éditeur : Soleil

Scénario : Olivier PéruDessin : Stéphane Bileau

Collection : Celtic

Genres : Heroic fantasy

Public : Tout public

Prix : 14.30€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

La plus ancienne race des Elfes se prend les pieds dans le tapis à force de se prendre pour la crème de la crème blanche. Olivier Péru mène plutôt bien cette énième histoire fantasy d'ego mal placé, le tout accompagné du trait lisse de Stéphane Bileau.

Depuis La Guerre des Orcs et Nosferatu, Olivier Péru a su démontrer qu'il était un scénariste épique à surveiller de près. Sa spécialité étant de faire du neuf avec des concepts déjà bien usés, il nous sert dans Elfes une sempiternelle histoire du peuple le plus ennuyeux de la mythologie.

Elfes T.3

Les deux premiers tiers de cet album explorent efficacement des thèmes universels comme le choc culturel, ici entre Hommes et Elfes, et la recherche identitaire ainsi que son influence sur nos actions. Cependant les Elfes sont une race plus difficile à aborder de façon originale que les Orcs et la fin de ce tome dérive malheureusement en mauvais feuilleton empli de clichés.

Stéphane Bileau, lui, assure un travail impeccable tout au long de ce tome. La conception graphique de son dragon, des territoires explorés par ses Elfes jusqu'à l'incendie des différentes cités touchées d'apocalypse est irréprochable, peut-être trop. La découpe de ses planches épouse parfaitement le scénario d'Olivier Péru et, d'ellipses temporelles de plusieurs années aux nombreux massacres et batailles, à aucun moment le lecteur n'est perdu.

Olivier Péru a habitué ses fidèles lecteurs à reprendre des archétypes de personnages connus et usés pour mieux les casser et réinventer des histoires passionnantes. Son scénario elfique se heurte hélas à un trop grand manichéisme, renforcé par la perfection presque mécanique du dessin de Stéphane Bileau. La légende de ces Elfes blancs au cœur noir n'en demeure pas moins un bel exercice de style qui plaira à tous les fans du genre.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

c'est une histoire passionnante qui nous transporte,de l'originalité au menu,du graphisme éxélent

Posté le 12/09/2013 à 11h50