ZOO

Kenya - Namibia - T4 : Namibia, Épisode 4 (Septembre 2013)

couverture de l'album Namibia, Épisode 4

Série : Kenya - NamibiaTome : 4/5Éditeur : Dargaud

Scénario : Léo, RodolpheDessin : Bertrand MarchalColoriste : Sébastien Bouët

Genres : Aventure, Fantastique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 11.99€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 2.0

Scénario

2.0

Dessin

4.0

Pour quelles raisons Herman Goering a-t-il été ressuscité ? Qui sont ces individus qui modifient génétiquement des espèces animales qui détruisent les récoltes ? Pourquoi des simples paysans vieillissent-ils de 40 ans en 3 mois ? Toutes les questions que vous vous posez depuis le début de ce cycle trouveront un peu trop vite leurs réponses dans ce quatrième tome.

Léo et Rodolphe sont deux auteurs prolixes qui ont toujours su livrer des œuvres d’excellente qualité dans des univers décalés, peuplés d’animaux étranges ou d’extra-terrestres. Qualité supplémentaire, ils savent garantir la stabilité de leur univers.

Alors que le tome précédent s’avérait une excellente surprise, le lecteur risque de se retrouver un peu désorienté par ce quatrième tome. Si le brouillard est levé sur les nombreuses interrogations qui ont hanté les nuits du bédéphile assidu, le scénario s’avère complètement décousu et les annonces tombent au fil des pages comme les dépêches de l’Agence France-Presse sur un flux RSS.

Bertrand Marchal nous livre une fois de plus un dessin tout en douceur. Son trait répond avec harmonie à l’atmosphère surnaturelle qui se dégage de l’univers de Léo et Rodolphe. Ses visages sont réalistes et agréables, même si on peut leur reprocher un certain manque d’émotions. Les couleurs, lumineuses et bien gérées, donnent au tout un charme qui fait très vite oublier le côté figé des personnages.

Espérons que le scénario du prochain tome sera meilleur afin de satisfaire un lectorat d’aficionados qui attend le dénouement de la série avec impatience.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants