ZOO

L'Appel des origines - T1 : Harlem

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.8 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Serveuse dans le restaurant de son oncle et de sa tante le jour, Anna laisse tomber son tablier pour vibrer au rythme du jazz dans les clubs populaires de Harlem la nuit venue. À cheval entre deux couleurs qu’il n’est pas bon de mélanger, la jeune métisse doit cependant faire face aux attaques racistes régulières des Blancs, comme des Noirs. Cherchant sa place au sein de la société et tourmentée par ses origines, elle découvre par hasard les traces de son père en Afrique. Elle décide alors de tout laisser tomber et de partir à la recherche de cet inconnu qu’elle croyait [...]

note de la critique

Aventure intérieure

Avec le triptyque « L’Appel des origines », le talentueux scénariste Joël Callède orchestre à merveille, comme à son habitude, une partition romanesque et aventureuse qui renoue avec les feuilletons populaires de la fin du XIXème siècle et les humanistes comédies sociales cinématographiques à la Capra ou à la Lubitch ! Serveuse dans un restaurant familial du Harlem des années vingt, Anna est une ravissante métisse qui ne quitte son tablier que pour aller écouter, en catimini, les rois du jazz et danser le charleston dans les boîtes de nuit : lieux de débauche où elle [...]

note de la critique

Dans le Harlem des années 20, une jeune serveuse de bar métisse veut retrouver la trace de son père blanc, porté disparu en Afrique.

note de la critique

Harlem, 1920, au temps de la prohibition. La ségrégation bat son plein, entre noirs et blancs, et pour Anna, métisse, c’est encore plus difficile, ni blanche, ni noire, deux fois plus rejetée. On suit l’héroïne dans ce quartier, sa vie, la découverte de l’identité de son père et de sa dispartion. Le dessin passe d’une scène à l’autre avec facilité ; les tons associés à chaque univers (restaurant, boîte de nuit,…) sont bien choisis, le tout est de bonne qualité. Les prémices de l’histoire sont bien posés, les personnages principaux décrits, le [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants