ZOO

L'Aviateur - T2 : L'Apprentissage

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.5 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Au milieu des années 20 à Paris, Tanguy va prendre sa vie en main pour assouvir ses passions. La vie d'un passionné d'aviation au caractère bien trempé, un personnage comme Jean-Charles Kraehn les aime.

note de la critique

Kraehn prolonge la vie de sa série maritime Tramp avec Josef, un jeune Alsacien qui rêve de devenir pilote. Il y parvient en faisant fi de la morale et en bossant pour un gros trafiquant. Avant de réaliser et se reprendre. Deuxième aventure d’un récit haletant et bien construit, servi par un dessin aussi classique qu’efficace.

note de la critique

Après la mort de son père allemand, Josef a rejoint la France. Malheureusement, la famille pourtant fortunée de sa mère les rejette, elle et ses sept enfants, les traitant de « boches ». Avec son cadet, Mose, ils sont contraints de travailler à l’usine d’aviation Caudron pour aider leur maman à subvenir aux besoins de la maisonnée. La situation financière du foyer se dégradant, le jeune homme va sortir de la légalité, proposant aux petits truands que côtoie son cadet un plan pour améliorer la rentabilité de leur trafic de drogue qui lui permettra également de renouer avec [...]

note de la critique

Sur un superbe dessin, classique et expressif, proche de Stalner à certains égards, on poursuit dans ce tome 2, le récit posthume de la vie de « Tanguy-la-vie-dure ». Ce personnage, dont le scénariste assume le jeu de mot et la référence à la série Tanguy et Laverdure, a fait une brève apparition sur deux pages dans la série mère Tramp. Jeune allemand ayant commencé une vie plutôt mouvementée en Afrique où résidaient ses parents, le voilà, après la mort de son père survenue au tome 1, revenu dans le pays d’origine de sa mère, la France, avec toute sa famille [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants