ZOO

La Parole du muet - T2

Partagez et donnez votre avis

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Embauché sur le tournage d’un film en qualité de simple grouillot, Célestin Noirt va concrétiser son rêve : faire du cinéma. Ayant réussi à dupliquer les clefs du studio, il profite des installations et de tout l’appareillage pour tourner son propre film la nuit lorsque les lieux sont désertés. Si le premier volet de ce diptyque nous avait enchantés, tant sur le plan graphique que par la fraîcheur de son scénario, on risque d’être un peu déçu par cette suite.

note de la critique

Certes, on peut voir dans le héros, un lourdaud pathétique, un simplet délicieux, que seuls les rêves animent. Mais ses rêves géants, il les fait partager jusqu’au bout, pour qu’un film muet corrige une erreur judiciaire, et rééquilibre les chances et les bonheurs que la vie avait si mal distribués. Tendre et romantique, cette histoire en deux tomes, qui voit son achèvement joue sur la corde sensible du lecteur. Replaçant par le trait, les couleurs, le récit en ce début de siècle où le cinéma est encore magie et rêve plutôt que déferlement de violence [...]

note de la critique

Célestin le passionné tourne un film muet clandestin avec une bande de prostituées et des ouvriers amusés. Clôture d'une histoire plutôt gentille dans les dernières années du muet, très joliment illustrée par Frédéric Blier.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants