ZOO

La Petite Bédéthèque des savoirs - T17 : Internet. Au-delà du virtuel

couverture de l'album Internet. Au-delà du virtuel

Série : La Petite Bédéthèque des savoirsTome : 17/29Éditeur : Le Lombard

Scénario : Jean-Noël LafargueDessin : Mathieu BurniatColoriste : Mathieu Burniat

Genres : Documentaire BD

Public : Tout public

Prix : 10.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Une vieille femme georgienne à la recherche de cuivre à revendre coupe accidentellement le câble qui relie l'Arménie à Internet. Celui-ci prend vie et l'emmène découvrir l'histoire du réseau. Ce point de départ ludique et basé sur des faits réels (!) est l'occasion d’en apprendre davantage sur le fonctionnement d'Internet et ses enjeux. Passionnant.

Imaginez : d'un coup de pioche, vous pouvez couper tout un pays d'Internet pendant plusieurs jours. Le parti pris de ce nouveau volume de la Petite Bédéthèque des savoirs est d’aborder en premier lieu l'une des facettes les plus méconnues d'Internet : associé au virtuel, le réseau parvient à faire oublier combien il peut être matériel ainsi que l'importance du câblage qui recouvre la Terre et s'étire sous nos mers.

Nous passons par un bref résumé de l'histoire des communications humaines, puis par des explications sur la création du réseau, ses protocoles, ses avancées majeures, avant d'arriver aux pages concernant la culture internet et ses grands faits marquants. De très nombreux sujets sont abordés, depuis la fondation de Wikipédia, les débats sur la censure d'Internet, la surveillance de masse, l'indexation sur les moteurs de recherche, en passant par les nouvelles potentialités d'Internet dans l'art contemporain, ainsi que des aspects plus connus de la culture internet.

Si le texte est savant, l’ensemble peut se lire d'une traite et forme une synthèse passionnante. Le dessin, très humoristique, facilite grandement la compréhension en illustrant le propos jusque dans ses aspects les plus abstraits. Le lettrage mériterait toutefois d'être un peu plus lisible.

Plaisante et jamais ennuyeuse, cette BD est une bonne synthèse des thèmes incontournables et des aspects plus méconnus d’Internet.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants