ZOO

Le Chat du Rabbin - T8 : Petit panier aux amandes

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.4 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Le Chat du Rabbin T8, une conversion pas très catholique

Il y a un an Joann Sfar se baladait avec Le Chat du Rabbin dans les rues de Bab-el-Oued à Alger dans une quête à la fois philosophique et théologique. Comment vivre ensemble toutes religions confondues sans s’égorger plus ou moins joyeusement ? Cette fois avec Petit panier aux amandes, huitième opus de la série, on passe à un autre registre, plus intimiste, familial presque. Le Chat va tomber dans les bras d’Aline, une jolie blonde, catholique, qui veut se convertir. Le jeune rabbin il va voir des renards. Sauf que, qui c’est qui transmet le judaïsme aux enfants ? [...]

note de la critique

Les aventures du Chat du Rabbin ne manquent pas de piment. Dans ce huitième volet, la bête à poil observe sa maîtresse convertir une catholique à la religion juive pour satisfaire à son homme. Un récit plein de rythme, illustré par un graphisme tremblant et naïf devenu la marque de fabrique de Sfar.

note de la critique

Je m'étais un peu éloignée de la série qui était devenue un peu trop ronronnante à mon gré. Normal me direz-vous pour une histoire de chat!! Mais ce 8e tome me réconcilie totalement avec la série : j'y ai retrouvé le chat mauvais esprit et frondeur qui m'avait séduite au début, j'ai trouvé enfin des traits de caractère intéressants au mari de Zlabya et j'aime toujours autant le vieux rabbin. Rien à dire côté graphismes qui restent dans la ligne de la série. La colorisation éclatante de Brigitte Findakly amène du soleil ou de l'ombre quand il le faut. Un [...]

note de la critique

Doit-on absolument se convertir par amour et épouser totalement la religion de l’être aimé ? Est-ce que "femme veut, Rabbin veut" ? Joann Sfar poursuivit son œuvre sociologique, avec un regard candide et sans autocensure.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de soso

Ils s'aiment. Lui est juif, elle est catholique. Un jour, le Rabbin voit arriver cette jeune femme qui veut se convertir au judaïsme... Le pari d'un huitième tome était risqué. Tenu haut la main par Joann Sfar. What else!

Posté le 04/01/2019 à 11h02