ZOO

Le Sentier de la Guerre - T1 : Fort Buford

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.7 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Le Sentier de la guerre, une femme de conviction chez les Indiens

Toujours le western mais cette fois avec un personnage qui change du cow-boy solitaire ou du vengeur impitoyable. Un peu de fraicheur dans un monde de machos avec une femme peintre, bien née, qui va prendre faits et causes pour les Indiens voués aux massacres ou à des réserves mouroirs. Dans Le Sentier de la guerre T1 Marc Bourgne qui sera à la Biennale de Nîmes 2018 est cette fois au scénario et c’est Didier Pagot qui est au dessin de cette fresque forte dans laquelle on retrouve les plus célèbres chefs des tribus du grand ouest américain.

note de la critique

Juillet 1868. Lasse de peindre les mêmes scènes d'un quotidien morose, Diane Myers rêve d'horizons lointains et de paysages sublimes pour son pinceau. Convaincue que la guerre qui décime les tribus indiennes dans les grandes plaines de l'ouest Américain pourrait être son support idéal, elle se rend, contre l'avis des siens, au plus près des hostilités. Mais la jeune et jolie artiste pourrait bien malgré elle venir perturber le cours de l'Histoire. Après «les pirates de Barataria» et plus récemment «l'Art du crime», Marc Bourgne signe vingt [...]

note de la critique

Artiste peintre en 1868, Diane Myers s’immerge chez les belliqueux indiens lakotas. Elle s’attache à leur société, sans voir leur sauvagerie sous-jacente. Plus qu’un western, une épopée romantique et historique passionnante.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants