ZOO

Les Chevaliers d'Héliopolis - T2 : Albedo, L'Oeuvre au blanc

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.5 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Dix-sept, fils de Louis XVI et de la reine Marie-Antoinette, a surmonté la première épreuve d’initiation des chevaliers d’Héliopolis pour devenir à son tour un immortel. Avec Albedo, l’œuvre au blanc, nous le retrouvons dans le sillage de Napoléon Ier. Fidèle à sa vision iconoclaste de l’Histoire, Jodorowsky pousse ses délires encore d'un cran que Jérémy illustre de sa plus belle palette.

note de la critique

Les Chevaliers d’Héliopolis T2, Bonaparte l’immortel

Ce qui est imparable avec Jodorowsky, c’est quel que soit son scénario, généralement totalement atypique et déjanté, on y croit. On se laisse prendre à sa narration exubérante et facétieuse. Avec Les Chevaliers d’Héliopolis servi par le dessin enlevé, riche et brillant de Jérémy, on suit les traces de son héros, Louis XVII en rupture du Temple, homme et femme à la fois, en passe de devenir un immortel. Certes c’est pas gagné pour le fils de Marie-Antoinette car les Chevaliers sont des intraitables romantiques aux pouvoirs surhumains. Dans ce tome 2, le comte de [...]

note de la critique

Dix-sept a réussi brillamment son épreuve initiale, il est maintenant Asiamar. Cependant, aux yeux de ses maîtres, il lui reste manifestement beaucoup de chemin à parcourir pour évoluer vers un véritable chevalier d'Héliopolis. Passant outre son manque de maturité et d'expérience, la confrérie lui confie une mission de première importance : contrer la montée en puissance d'un dangereux individu auparavant pressenti pour devenir membre. En effet, son âme s'est laissée corrompre par le pouvoir. Son nom ? Un certain Bonaparte... Alors que le [...]

note de la critique

Après avoir réussi à récupérer la couronne en or ancien de sa mère, Marie Antoinette d’Autriche, XVII rejoint la cache secrète des alchimistes immortels dans les Pyrénées. Il est temps de fabriquer l’huile qui le rendra immortel.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

Vraiment bien illustré,c'est que du plaisir de l'avoir entre les mains ..!!!!

Posté le 02/08/2019 à 15h41

Graphisme a couper le souffle !

Posté le 23/04/2018 à 22h27