ZOO
couverture de l'album Ténébris

Série : Les Légendaires - Chroniques de DarkhellTome : 1/1Éditeur : Delcourt

Scénario : Patrick SobralDessin : OrpheelinColoriste : Lowenael

Collection : Jeunesse

Genres : Aventure, Heroic fantasy

Public : De 12 à 15 ans

Prix : 10.95€

  • ZOO
    note Zoo3.5

    Scénario

    4.0

    Dessin

    3.5
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Ténébris

Un jeune garçon dénommé Galen vit dans un monde où la magie est très mal perçue. Ceux qui la pratiquent et qu’on appelle des « magicors » sont pourchassés et exterminés par le terrible Ordre d’Arkanis. Après avoir volé une épée magique, Galen doit quitter son village et accompagne une troupe de saltimbanques qui va devenir sa famille d’adoption. Un destin incroyable s’ouvre désormais à lui…


La critique ZOO sur l'album Ténébris

Ténébris ouvre les Chroniques de Darkhell, une série dérivée de la saga des Légendaires, située 100 ans avant celle-ci. Un premier opus très rythmé qui jette les bases de ce nouvel univers accrocheur.

Le village du jeune Galen reçoit la visite d’une troupe de saltimbanques qui leur propose un petit spectacle. Bien vite, les villageois les chassent lorsqu’ils découvrent qu’il s’agit de magiciens, une profession honnie dans le monde d’Alysia. Peu après, le village reçoit la visite du terrible collecteur d’impôts, un être abject et impitoyable. Galen essaye de négocier avec lui en lui proposant une épée qu’il a volée aux saltimbanques. Le collecteur tue sa famille mais Galen, grâce à la terrifiante puissance de l’épée, parvient non seulement à lui résister mais aussi à le vaincre. Rejeté par les villageois à cause de ses pouvoirs magiques, Galen est alors recueilli par les saltimbanques...

Le scénario de Sobral reprend avec bonheur le thème porteur de l’enfance du grand méchant, ici l’affreux Darkhell qui deviendra bien plus tard l’ennemi juré des Légendaires. Les personnages nombreux s’avèrent tous bien campés. Les fameux calembours de la série originale sont toujours présents et les nombreux coups de théâtre et bien dosés.

Le dessin d’Orpheelin, à forte inspiration manga, se révèle dynamique. Ses cadrages donnent la priorité à l’action. Les personnages parfaitement maîtrisés contrebalancent le trop grand nombre de cases par planche et les couleurs criardes et peu contrastées qui compliquent parfois la lecture.

Ce premier tome des Chroniques de Darkhell lance efficacement la série : un vrai succès !


L'actualité autour de l'album Ténébris


La bande annonce sur l'album Ténébris

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaire et critiques (1)

Ce serai démentiel de gagner ses albums. Je croise les doigts

Le 16/07/2019 à 01h22