ZOO

Les Reines de sang - Aliénor la légende noire - T5 : Aliénor, la Légende noire 5 (Juin 2016)

couverture de l'album Aliénor, la Légende noire 5

Série : Les Reines de sang - Aliénor la légende noireTome : 5/6Éditeur : Delcourt

Scénario : Arnaud Delalande, Simona MogavinoDessin : Carlos GomezColoriste : José Luis Rio

Collection : Histoire et Histoires

Genres : Historique

Public : Tout public

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Aliénor, ex-reine de France, vient de se remarier avec Henri Plantagenêt. Avec ce mariage, l’Anglais devient une grande menace pour le trône de France à cause de la nouvelle étendue de son territoire continental. Louis VII, le roi français, n’entend pas laisser les deux jeunes époux profiter de leurs noces qui font planer un danger sur la France. Ce cinquième tome d’Aliénor La Légende noire ouvre en grande pompe les hostilités entre les Capétiens et les Plantagenêts...

Aliénor et Henri se préparent à embarquer pour l’Angleterre. La tempête fait rage et l’attente avant le départ est propice aux souvenirs... Les deux jeunes époux se remémorent les mois difficiles qui se sont écoulés depuis leur union. Les non-dits, la jalousie, la rage de Louis VII, la trahison de leurs proches, rien ne leur a été épargné durant ces dernières semaines.

Aliénor d'Aquitaine T.5

Toujours aussi dense en dialogues, en personnages et références historiques, Aliénor d’Aquitaine requiert une grande attention de son lecteur. Le destin exceptionnel d’Aliénor avance lentement sur un chemin pavé de bonheurs et de drames, de victoires et de défaites. La saga bien que liée au Moyen Âge est étonnamment moderne, par bien des aspects. On pourra parfois regretter l’exagération des travers de Louis VII ou des qualités d’Henri, aspect qui frôle parfois la caricature. Malgré ce bémol, l’histoire de cette femme de tête et de cœur est si passionnante que la suivre reste toujours un plaisir.

Le graphisme de la BD conserve ses traits historiques : les décors et les costumes riches ont un rendu impressionnant de qualité. Les scènes de batailles et d’escarmouches gardent malheureusement un aspect un peu figé qui manque de réalisme.

Ce cinquième opus autour d’Aliénor, une des Reines de Sang, appuie encore l’intérêt du lecteur pour cette fresque biographique, rythmée et joliment romancée.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants