ZOO

Litteul Kevin - T10

couverture de l'album

Série : Litteul KevinTome : 10/10Éditeur : Le Lombard

Scénario : Coyote, CoyoteDessin : Coyote, Coyote

Genres : Humour

Public : Tout public

Prix : 12.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

2.5

Dessin

4.0

Ce nouveau tome de Litteul Kévin nous emmène sur les traces, écossaises, de la grand-mère de Litteul Kévin. Entre les concours imbéciles de Chacal, son père, et l'obsession pour la ganja de sa grand-mère, il n'est pas près d'arrêter de nous faire rire !

Le dixième tome de Litteul Kévin commence fort ! D'abord, le sous-titre, Le dernier des mots est con, résume bien l'idée d'ensemble du tome : l'humour sera potache ou ne sera pas. D'ailleurs Kévin l'annonce en sous-titre : « C'est nul comme titre !!! » On vole de jeux de mots foireux en blagues à deux balles avec un plaisir impossible à dissimuler. On en redemande même, c'est dire !

Le scénario tend cependant à s'essoufler... Coyote repart sur les traces des origines de Chacal. On avait découvert son père dans le tome précédent et à présent sa mère, tout aussi déjantée, fait son apparition. Quand les histoires courtes de ce tome ne tournent pas autour de cette dernière, elles font état de musculation, de promenades en motos et d’événements de la vie de tous les jours à la sauce biker. Rien de très novateur en perspective.

Ce sont les dessins plus que le scénario qui font tout dans cette BD. Coyote peut nous raconter dix fois la même histoire, tant que les dessins changent, on en redemandera ! Les expressions de tous les personnages sont rendues avec la trace (de pneu ?) de ce cador de la bande dessinée, et il n’y a rien de mieux pour ankyloser les zygomatiques !

Si Coyote ne se renouvelle pas spécialement au niveau des aventures qu’ils impose à ses bikers, il nous fait pourtant toujours autant rire grâce à son dessin savoureux.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants