ZOO

Louisiana, la couleur du sang - T2 (Janvier 2021)

couverture de l'album

Série : Louisiana, la couleur du sangTome : 2/3Éditeur : Dargaud

Scénario : Léa ChretienDessin : Kid Toussaint

Genres : Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.50€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

Synopsis de la BD – Louisiana, la couleur du sang T.2

Ce deuxième volume de la trilogie Louisiana poursuit la saga d'une famille de planteurs dans le sud des Etats-Unis au 19ème siècle. Après le décès d'Augustin, patron tyrannique du domaine, sa veuve tente de prendre en main son destin, malgré les conflits qui l'oppose à son fils revenu d'Europe et sa fille aux idées progressistes. Ce chapitre met de nouveau en lumière la violence d'une société dominée par les hommes sur fond de racisme symbolisé par l'esclavagisme, à la veille de la guerre de Sécession qui fera éclater ce modèle. Grâce à un scénario puissant de Léa Chrétien, inspiré d'une histoire vraie, nous découvrons les secrets parfois inavouables d'une famille déchirée qui évoque parfois les films "La Couleur Pourpre" et "La Couleur des sentiments" ou le roman de Faulkner, "Le Bruit et la fureur".

Haut de page

Détails de la BD – Louisiana, la couleur du sang T.2

Général

Type :

Bande dessinée

Éditeur :

Dargaud

Collection :

Série

Série :

Louisiana, la couleur du sang

État de la série :

En cours

Album

Nom de l'album :

Louisiana, la couleur du sang T.2

Numéro de tome :

2

Genres :

Historique

Thèmes :

Cycle :

Auteurs

Scénario :

Dessin :

Kid Toussaint

Couleurs :

Traduction :

Édition

Format :

24,4 cm x 32,0 cm x 1,2 cm. 0.615 Kg

Nombre de pages :

56

EAN :

9782205084689

Informations sur l'édition :

Édition originale

Détails de l'édition :

Date de parution :

Date de dépôt légal :

Janvier 2021

Prix public :

14.50 €

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de NGOU

Dans la continuité du premier tome, ce second tome met en lumière le point de vue des femmes et révèle au fil des pages une société certes raciste mais également profondément misogyne et violente.

Posté le 28/03/2021 à 22h27