ZOO

Magic - T1 : La fillette aux cheveux violets - Avec 1 planche de stickers en cadeau (Août 2021)

couverture de l'album La fillette aux cheveux violets - Avec 1 planche de stickers en cadeau

Série : MagicTome : 1/1Éditeur : Dargaud

Scénario : Lylian, Audrey Molinatti

Genres : Fantastique, Science-Fiction

Public : De 3 à 15 ans

Prix : 9.99€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.5

Dessin

3.0

Une jeune fille aux cheveux violets, un chat qui parle, de la magie, des fantômes et des pouvoirs surnaturels, le tout dans une Angleterre victorienne, voilà les ingrédients de Magic, série imaginée par Lylian et Audrey Molinatti mettant à l’honneur une drôle d’apprentie sorcière au passé bien mystérieux.

Abandonnée à la naissance, Evelÿne, une petite fille à la chevelure violette, est recueillie par des sœurs, et vit les premières années de sa vie au sein d’un couvent, à l’écart du monde, en compagnie de son chat Bénédict. A sept ans, la fillette enchaîne les 400 coups, comme une enfant ordinaire… à ceci près qu’elle possède d’étranges pouvoirs, ceux de faire apparaître les fantômes. Dépassées par la situation, les sœurs décident de confier Evelÿne au mystérieux chapelier londonien Neil Farfadet. Ce dernier aidera la jeune fille à prendre pleinement possession de ces talents surnaturels.

Ce tome introductif reprend les trames classiques des récits d’apprenties sorcières, sans grande originalité. On y retrouve les mystères autour des origines de la fillette, la découverte des pouvoirs, l’enfance cachée sur fond de conspiration et de quête maléfique et enfin la rencontre avec un précepteur. Le scénario est découpé de manière un peu brute et saccadée, tandis que les événements s’enchaînent rapidement. Néanmoins, l’histoire fonctionne bien, les étapes sont claires et bien compréhensibles pour un public enfantin, les textes étant tout à la fois succincts et explicites. De l’humour, du suspens et des mystères jalonnent le récit dynamisant ainsi la lecture.


Audrey Molinatti fait évoluer la jeune héroïne dans un univers kawaï très coloré

Audrey Molinatti fait évoluer la jeune héroïne dans un univers kawaï très coloré
© Glénat

Audrey Molinatti fait évoluer la jeune héroïne dans un univers kawaï très coloré dont les illustrations rappellent les mondes des jeux vidéo. Les personnages tout en courbes se déploient dans un décor plus rigide et carré. Le dessin peut parfois être assez déstabilisant, avec des personnages aux têtes importantes, très expressives et aux corps très réduits. Selon les planches, les illustrations peuvent être très simples ou bien plus travaillées et riches.

Malgré des thèmes et une trame très classiques, remplit ses missions et plaira, il est certain, aux plus jeunes, chez qui les histoires de magie et de sorcellerie restent toujours aussi populaires.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de ElfeTarah

Aujourd'hui, nous avons lu Magic, Tome 1 de Lylian et Audrey Molinatti. Les couleurs sont très mignonnes avec une dominante violet pour rappeler le titre du tome 1. L'histoire n'est pas très originale mais facile à comprendre et le nom des personnages permet aux jeunes de clairement différencier chacun (rôle et caractère). Seul bémol de cette BD de Dargaud : les visages des personnages qui mériteraient un travail différent.

Posté le 24/10/2021 à 23h12