ZOO

Marzi - T5 : Pas de liberté sans solidarité

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.8 pour 2 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

2 Critiques Presse

note de la critique

L'usine où travaille le père de Marzi restera en grève, jusqu'à ce que les polonais acquièrent leur liberté. Ce 5e album marque la chute du communisme et la fin du premier cycle.

note de la critique

Marzi 5. Pas de liberté sans solidarité

Quand Marzena Sowa raconte son enfance en Pologne, à l’époque de la montée en puissance de Solidarnosc et du déclin de l’emprise soviétique. Ce cinquième tome se présente sous la même forme que les précédents, à savoir un recueil de courts récits dans lesquels la scénariste offre, de manière détournée ou non, une approche personnelle de cette période qui fut complexe pour son pays. Le prisme du regard d’une petite fille lui permet d’allier la gravité et la spontanéité propres à ceux qui ressentent, sans nécessairement tout comprendre. Les couleurs vives et le trait [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants