ZOO

Meutes - T1 : Meutes - Coffret T.1 + album collector (Octobre 2015)

couverture de l'album Meutes - Coffret T.1 + album collector

Série : MeutesTome : 1/2Éditeur : Glénat BD

Scénario : Jean DufauxDessin : Olivier Boiscommun

Collection : Grafica

Genres : Fantastique, Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 35.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La famille Keller, appartient au club très fermé des loups-garous. Ils ont deux enfants : un fils qui devrait être initié mais n’a pas le mordant nécessaire et une fille qui, en tant que femelle, doit rester à l’écart de tout mais ne semble pas l’entendre de cette oreille. Ce récit fantastique mêle action et douceur pour une intrigue soutenue.

Jeune fille de bonne famille, Otis Keller, toute accaparée qu’elle est à vivre sa vie de lycéenne, sent bien qu’elle est différente. Elle se trouve corsetée dans ses habits étriqués de future femme au service de l’homme qu’on lui aura choisi. Pour s’évader, elle s’intéressera au club de chasse de son père, entouré de secret et très hiérarchisé. Mais elle n’est pas seule à être curieuse : la police surveille discrètement ce groupe, suite à une découverte macabre…

Voici une histoire de loups-garous moderne, parfaitement dans l’air du temps avec ses personnages menant de front leurs deux identités. Le niveau social plutôt aisé des protagonistes et la meute particulièrement hiérarchisée où la pitié n’est pas de mise sont la toile de fond sur laquelle évolue la jeune Otis. Cette jeune fille va rapidement bouleverser l’ordre établit, voire s’imposer en tant que femme et femelle loup-garou.

Son combat pour l'émancipation des femmes va se dérouler pendant que l‘étau policier se resserre autour du groupe. Sous le charme de cette jeune héroïne forte, on dévore le scénario de Jean Dufaux avec plaisir.

Le dessin aux couleurs aquarelle d’O.G. Boiscommun fait merveille, comme d’habitude. Il arrive à dégager à la fois la force animale des loups-garous tout en maintenant une atmosphère de conte fantastique où la douceur n’est jamais loin. Une mise en cases totalement réussie.

Ce premier tome charme et impressionne, liant fermement déjà le lecteur au destin d’Otis.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants