ZOO

Nestor Burma : Nestor Burma contre CQFD (Octobre 2016)

couverture de l'album Nestor Burma contre CQFD

Série : Nestor BurmaÉditeur : Casterman

Scénario : Léo MaletDessin : Emmanuel MoynotColoriste : Chantal Quillec

Genres : Polar / Thriller

Prix : 15.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Le privé le plus connu de la bande dessinée est de retour dans une sombre histoire de butin volé. Au fil de ses enquêtes qui lui valent les pires incriminations, Nestor Burma croise la route d’une belle mais dangereuse rousse... Les dialogues dans le style Audiard prennent toute leur dimension sous le trait de Moynot.

Paris pendant l’Occupation. En ces temps de poudrerie, le détective Nestor Burma rentre du Stalag lorsqu’une sombre affaire d’or volé dans un train lui tombe sur le coin du nez. D’abord inculpé, ce privé haut en couleur, au verbe fleuri, va s’arranger avec un de ses nombreux contacts. À l’ancienne. Mais qui donc est celle belle rousse dont il croise la route et entraîne dans son lit ?

En 2005, Emmanuel Moynot reprend la fameuse série de Léo Malet, adaptée et illustrée en BD par l’immense Tardi. L’auteur a apporté un second souffle, un vent de fraîcheur sur les aventures d’un vieux de la vieille. Comme il a déjà brillamment su le faire avec l’adaptation d’Une suite française, l’auteur sait tout comme Tardi en son temps donner une trempe inégalable à ce détective d’une autre époque.

Côté graphique, c’est du même tonneau : bien emballé, roulé au poil comme les jolies créatures que le père Burma prend sous son aile, organisé comme sa secrétaire avec qui il tient tant bien que mal son agence Fiat Lux. L’univers pictural évoque celui du créateur d’Adèle Blanc-Sec tout en réussissant à mettre la série à sa sauce.

Les amateurs du genre ne se lasseront pas. Ceux qui le découvrent ont de fortes chances d’être emballés par cet enquêteur au phrasé rétro et aux méthodes éprouvées. C’est, en deux phrases, la meilleure façon de résumer ce nouvel épisode des aventures de Nestor Burma.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants