ZOO

Princesse Libellule - T1 : Cherche prince désespérément (Mars 2017)

couverture de l'album Cherche prince désespérément

Série : Princesse LibelluleTome : 1/3Éditeur : La Boîte à Bulles

Scénario : Alexandre Arlène, Stéphanie BellatDessin : Stéphanie Bellat

Collection : La Malle aux Images

Genres : Aventure, Humour

Public : Tout public

Prix : 13.00€

ma collection
ma wishlist
série

Synopsis de la BD – Cherche prince désespérément (édition Février 2011)

Dans un conte de fée, quand une princesse est enfermée dans une tour, on ne raconte généralement que la fin : lorsque le prince charmant arrive, qu’il brave tous les dangers, qu’il escalade la tour, etc.

Curieusement, personne ne parle jamais de l’interminable attente qui précède ce si court évènement.

Princesse Libellule est une de ces princesses qui attendent qu’un prince fasse son boulot… Mais, comme les princes compétents, ça ne court visiblement pas les chemins, il faut bien s’occuper en attendant…

Alors, elle passe un temps fou à la fenêtre, à guetter le moindre mouvement et à inventer toutes sortes de raisons au retard de son chevalier. Et elle parle avec ses oiseaux, car pour être une princesse idéale comme on en rencontre dans les contes, il faut être en harmonie avec la nature et les animaux.

Même si, Princesse Libellule, l’'harmonie, c'est pas son fort !

Haut de page

Détails de la BD – Cherche prince désespérément

Général

Type :

Bande dessinée

Éditeur :

La Boîte à Bulles

Collection :

La Malle aux Images

Série

Série :

Princesse Libellule

État de la série :

En cours

Album

Nom de l'album :

Cherche prince désespérément

Numéro de tome :

1

Genres :

Aventure, Humour

Thèmes :

Récit d’éducation , Amour , Moyen âge, Animaux

Cycle :

Auteurs

Scénario :

Dessin :

Stéphanie Bellat

Couleurs :

Édition

Format :

17 x 24.5 cm

Nombre de pages :

64

EAN :

9782849531556

Informations sur l'édition :

Détails de l'édition :

Date de parution :

Date de dépôt légal :

Juin 2017

Prix public :

13.00 €

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants