ZOO

Rouletabille (Soleil) - T1 : Le mystère de la chambre jaune

couverture de l'album Le mystère de la chambre jaune

Série : Rouletabille (Soleil)Tome : 1/2Éditeur : Soleil

Scénario : Jean-Charles GaudinDessin : Sibin SlavkovicColoriste : Odone

Collection : Thriller/Policier

Genres : Polar / Thriller

Public : Tout public

Prix : 15.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

5.0

Dessin

4.0

Le professeur Stangerson et sa fille Mathilde, scientifiques renommés, vivent et poursuivent leurs recherches au château du Glandier. Dans ses murs va se dérouler le désormais célèbre et mystérieux crime de la chambre jaune. Après des cris, on découvre une jeune femme blessée dans la chambre fermée de l’intérieur. Cette adaptation sans fioriture de la plus célèbre enquête de Rouletabille s’avère efficace !

Alors que le professeur et son homme de confiance, père Jacques, travaillent dans l’atelier, Mathilde se couche dans la chambre attenante. Soudain les deux hommes entendent des cris et un coup de feu venant de la chambre, jaune. Après avoir enfoncé la porte, ils trouvent Mathilde blessée et personne d’autre dans la chambre alors que toutes les issues étaient verrouillées.

Le mystère de la chambre jaune ouvre cette nouvelle adaptation des romans les plus connus de Gaston Leroux en BD. Si les romans policiers de cet écrivain français du début du XXe siècle font désormais partie des grands classiques, cette nouvelle version se veut une adaptation fidèle. Aucun pas de côté dans cette mise en image très respectueuse du roman que les auteurs nous offrent. Le mystère prend aisément toute sa place et la malice de Rouletabille éclate au grand jour dans ce récit verbeux mais passionnant. Chaque hypothèse nous entraîne dans les méandres de cette enquête jusqu’à la résolution géniale de cette affaire.

Le graphisme épuré, parfois un peu figé, participe aussi à la recréation de l’ambiance d’époque auréolée de zones d’ombres. Les différentes énigmes qui composent l’affaire occupent bien l’espace, soulignées par l’expressivité des visages, qui apportent souvent des pistes à étudier...

Agréable BD, ce Mystère de la chambre jaune suscite l’envie de relire les œuvres de Gaston Leroux.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

Les premières planches nous embarquent bien dans l'ambiance du roman...

Posté le 27/03/2018 à 12h55