ZOO

Silas Corey - T2 : Le Réseau Aquila 2/2

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.4 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Malgré l’échec du rendez-vous avec Casella aux Galeries Lafayette, Silas Corey découvre ce que cache le timbre. Aquila est néanmoins toujours de la partie. Fin d’un diptyque (?) dynamique et parfaitement captivant au rythme de l’Histoire.

note de la critique

Silas Corey 2. Le Réseau Aquila 2/2

Silas Corey a échappé de peu au piège tendu par Aquila, l’insaisissable agent allemand. Le journaliste Casella prend contact avec lui et la livraison du timbre est organisée. Corey va devoir choisir auquel de ses trois employeurs il le remettra. Ce qui est certain, c’est qu’il est bien décidé à ne pas se laisser forcer la main et qu’il est très intrigué par le contenu de cet objet suscitant tant de convoitise. Le premier tome faisait l’effet d’un album coup de poing. Après le crochet du droit, voici celui du gauche. Le dénouement est proche, la tension monte. Les [...]

note de la critique

Ce deuxième tome conclue la première, mais j'espère pas la dernière, enquête de Silas Corey. Dandy, magouilleur, gouailleur, l’homme porte beau et séduit. Un peu détective, ancien journaliste, il a tout du Tintin sans peur, la probité en moins. Il parvient dans ce tome 2 à dénouer le mystère et lever le voile sur une sombre affaire politique et d’espionnage. Le scénario est un modèle du genre, distillant les informations petit à petit, avec quelques retournements et fausses pistes très bien trouvés. Le dessin lui aussi est digne d’éloges, dans la [...]

note de la critique

Silas Corey T2, un héros qui a du corps signé par Nury

La suite et la fin des aventures (provisoire ?) du très efficace Silas Corey dont le père n’est autre que le talentueux Fabien Nury. Silas,ancien agent du 2e bureau, ex-journaliste, espion à ses heures, mal élevé en permanence, odieux avec son serviteur vietnamien Nam, opiomane, a une qualité. Il ne renonce jamais. Une vraie teigne le Silas. En pleine guerre de 14 il est à la recherche d’un timbre sur lequel un reporter a consigné des informations ultra-secrètes destinées à l’Allemagne. Pragmatique, Corey travaille pour Clemenceau qui veut devenir président du [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants