ZOO

Simon : Tope-là !

couverture de l'album Tope-là !

Série : SimonÉditeur : L'école des loisirs

Scénario : Stephanie BlakeDessin : Stephanie Blake

Genres : Récit de vie

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 12.70€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 2.5

Scénario

2.5

Dessin

2.0

Quand un copain possède quelque chose qu’on veut vraiment et qu’il accepte de l’échanger contre un objet qui coûte plus cher, que faire ? Simon, la star des bibliothèques et des dessins animés, va se trouver la réponse dans ce nouvel album à l’intérêt limité…

Aujourd’hui, Simon est ses amis ont emporté les cartes de leur jeu préféré à l’école. Alors dans la cour de récré, le grand troc peut commencer... Ferdinand possède justement la carte super rare que notre petit héros rêve d’avoir ! Mais Ferdinand refuse la proposition de Simon et pose ses propres conditions : il ne lui léguera cette fameuse carte qu’en échange de la super toupie de Simon ! Quoi ?! Mais cette toupie coûte bien plus cher ! Simon ne compte pas se laisser faire. Plus tard dans la journée, la jolie Lou l’invite à se questionner : de quoi a-t-il réellement le plus envie, au fond de lui ?

On retrouve régulièrement Simon et sa bande avec plaisir, car on sait, depuis le temps, qu’il y a toutes les chances de passer avec eux un bon moment. Hélas, cet album-là est décevant.

Si le dessin très reconnaissable de Stéphanie Blake demeure inchangé (libre à chacun de l’apprécier), le ton mordant et le second degré semblent quelque peu envolés. On attend toujours l’ironie et l’humour de la chute, auxquels ce lapin malin nous a par le passé habitués. Reste la morale, louable, et une réflexion légère au sujet de ce qui fait la valeur des choses. Le message sera d’autant mieux compris qu’il s’appuie sur un véritable petit phénomène : la folie des cartes de jeu à échanger, qui occasionne nombre de petites querelles d’écoliers.

Un tome qui se lit et s’oublie, mais n’entache en rien notre sympathie pour cette célèbre série…

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants