ZOO

Spirou et Fantasio - T5 : Les Folles Aventures de Spirou (Octobre 2017)

couverture de l'album Les Folles Aventures de Spirou

Série : Spirou et FantasioTome : 5/55Éditeur : Dupuis

Scénario : YoannDessin : Fabien Vehlmann

Collection : Tous Publics

Genres : Aventure, Humour

Public : Tout public

Prix : 14.50€

ma collection
ma wishlist
série

Le résumé de l'album

Les aventures de Spirou et Fantasio ne se déclinent pas que sous la forme d'histoires longues. La série compte aussi des histoires courtes tout à fait réjouissantes où Yoann et Vehlmann donnent libre cours à leur imagination débridée. Les voici enfin réunies dans un album avec un bonus : "Le Spip magazine". Dans "Spirou à la Rédac", notre groom favori plonge au coeur des archives du Journal Spirou et découvre, dans les caves abandonnées de l'hebdomadaire, un ancien combattant de la guerre Tintin-Spirou qui ignore que celle-ci est finie depuis des décennies. Dans le conte illustré "Le cadeau de Fantasio", la Rédaction doit faire dans son numéro de Noël une publicité pour une poupée qui parle. Suite à une gaffe de Spirou, c'est une tronçonneuse dont on chantera les louanges dans l'hebdomadaire pour enfants sages... Dans "La chevauchée sauvage", Spirou, Fantasio et Spip sont envoyés dans le passé par une invention d'Aurélien, le neveu du comte de Champignac, et devront chercher des portes spatiotemporelles dans les différents siècles qu'ils visiteront pour revenir au XXIe siècle. Dans "Destins contrariés", Spirou ne se sent pas à sa place comme héros titulaire du journal édité par les éditions Dupilon. Dans cette uchronie, Fantasio est gendarme, Zorglub garçon de café et Champignac un grand savant mégalo capable de manipuler l'espace-temps par l'usage de trous quantiques ! "Dans Supergroom" Spirou croit pouvoir rivaliser avec les superhéros américains. Mais un costume ridicule ne suffit pas pour égaler Superman... Un album hors série exceptionnel qui compile des histoires courtes parues depuis une petite dizaine d'années dans le beau Journal Spirou !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants