ZOO

Ces porteurs de clés qui contrôlent le net

Dès les premières pages du premier tome de Bug d’Enki Bilal, Internet disparaît. Toutes les données du net semblent aspirées en une seule personne. Et le monde complètement drogué au web tente de survivre et de se reconstruire dans ce nouveau paradigme.

Le héros de Bilal contrôle Internet. Dans la vraie vie, certains pensent que 14 personnes dans le monde ont ce pouvoir-là, grâce à la cérémonie des clés !

Extrait de Bug T.1

Extrait du tome 1 de Bug

Tous les 4 mois, les porteurs de clés physiques reçoivent une nouvelle carte contenant une clé virtuelle. 7 clés contrôlent le système DNS, c’est à dire les noms de domaines qui permettent de naviguer sur le net. Vous pouvez surfer en confiance parce que ceux qui ont les clés veillent...

Pour relancer le système, lancez le reboot

Tout est vrai. Mais bien plus simplement, ces 14 personnes sont les « protecteurs » des sauvegardes du système DNS.

Leur seul pouvoir, c’est d’être ceux qui, en cas de chute du système de transformation des noms de domaine en codes lisibles par des ordinateurs, pourront relancer le système. Ils n’ont donc aucun contrôle sur le net et ne peuvent pas le détruire.

Mais malgré les explications de l’ICANN (qui régit les noms de domaines), leur rôle n’en finit pas d’effrayer les complotistes et de faire rêver les auteurs au prochain bug.

Article publi-rédactionnel

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants