ZOO

Elizabeth Holleville et son atelier tropical

Alors que certains aiment dessiner dans un espace confiné, Elizabeth, elle, préfère les grandes étendues verdoyantes que mettent en scène les toiles de Henri Rousseau.

La jeune artiste pourrait passer des heures à taquiner le tigre, le singe ou autre spécimens qui peuplent les toiles de ce pilier de l’art naïf. Une expérience qu’Elizabeth s’est offerte dans son Excursion, dont les planches sont consultables sur son site !

Elizabeth Holleville en 5 dessins : l'atelier rêvé

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants