ZOO

Etienne Schréder

La biographie de Etienne Schréder

Etienne Schréder est né à Bruxelles en 1950.

Après des études secondaires classiques, c’est vers le Droit et la criminologie qu’il se dirigera.

Un premier emploi au sein de deux établissements pénitentiaires, puis une très longue période d’inactivité. Ce n’est qu’à l’approche de la quarantaine qu’il se souvient de ses facilités pour le dessin et de son attrait pour la bande dessinée.

A l’issue de cinq années de cours du soir, d’un premier prix décerné par la Ville de Bruxelles et d’une courte publication dans le magasine A Suivre des éditions Casterman, Etienne Schréder décide de sauter le pas et de changer d’activité professionnelle.

En 1989, il abandonne ses fonctions de cadre dans une société bruxelloise de logements sociaux, pour ne plus vivre que de sa plume et de son crayon.

Il publie deux courts récits dans A Suivre et parallèlement à cela, participe à l’élaboration graphique du film long métrage de Raoul Servais, Taxandria, sous la direction de François Schuiten. La Biennale Europalia 1991, dédiée au Portugal, sera l’occasion d’un premier album pour Etienne Schréder, Le Secret de Coimbra.

Quelques années plus tard, son travail pour les éditions Casterman prendra, provisoirement, fin avec la disparition du magasine A Suivre, mais il en subsistera un album en noir et blanc, La Couronne en Papier Doré (1997). Un passage dans la collection Carrément BD de Glénat pour trois albums, puis retour chez Casterman avec le projet Amères Saisons qui obtient le Prix Carolus Quintus 2008 de la Région Bruxelles – Capitale. Ce roman graphique a également été sélectionné parmi les vingt titres essentiels 2008 par l’Association des Journalistes et Critiques BD ; il figure dans divers palmarès comme l’une des 10 meilleures BD de 2008 et a obtenu 5 étoiles à la FNAC.

A côté de ses projets personnels, Etienne Schréder a réalisé plusieurs travaux de collaboration et de commande. En outre, il réalise des story board pour le cinéma et participe à la création de jeux vidéo. La guitare Blues est son passe temps privilégié.

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants