ZOO

La biographie de Naoki Urasawa

Naoki Urasawa est un mangaka né le 2 janvier 1960 à Fuchû, près de Tokyo.

Passionné de rock des années 60-70 et de films noirs, Naoki Urasawa découvre le manga à l'âge de 5 ans. Comme beaucoup de Japonais de cette époque, le shônen Phénix d'Osamu Tezuka le marqua profondément. Ses goûts évolueront avec le temps et se dirigeront ensuite vers des oeuvres plus matures comme celles paraissant dans le magazine de prépublication Garo.

Alors qu'il sort de faculté et qu'il recherche un emploi, Urasawa présente son premier manuscrit à Shogakukan, sans pour autant chercher à être publié. Avec ce one-shot intitulé Return, Urasawa remporte le prix Shogakukan du meilleur jeune mangaka en 1982.

1985 sera l'année de sa rencontre avec Takashi Nagasaki, son relais auprès de Shogakukan et son co-scénariste sur certaines de ses oeuvres.

C'est l'année suivante qu'Urasawa commence se faire connaître. Jonglant entre le Big Comic Original et le Big Comic Spirits, il réalise tour à tour les séries Pineapple Army en 1986 (sur un scénario de Kazuya Kudô, stoppée en un volume chez Glénat), Yawara ! en 1987 (série inédite en France), Master Keaton en 1988 (sur un scénario d'Hokusei Katsushika, en cours chez Kana depuis mars 2013 en version deluxe) et Happy ! en 1994 (éditée chez Panini en 15 tomes deluxe).

Sa notoriété atteint un niveau mondial avec Monster, publiée la même année qu'Happy (18 volumes chez Kana, réédités en 8 volumes Intégrale). La série est récompensée par le Grand prix Osamu Tezuka, décerné par le quotidien Asahi Shimbun en 1999.

En 2000 débute 20th Century Boys (éditée en 22 volumes chez Panini). Un nouveau thriller qui remporta le prix de la meilleure série au FIBD d'Angoulême en 2004 et le Grand Prix Japan Expo Awards en 2008.

Avec l'accord de Makoto Tezuka, il réécrit l'un des arcs de la série Astroboy, dans un style polar-thriller. Intitulée Pluto, elle lui fait gagner de nouveau le Grand prix Osamu Tezuka en 2005 au Japon. En France, elle obtient le prix Asie de l'ACBD en 2010 et le Prix Intergénérations à Angoulême l'année suivante.

En 2008, Urasawa décide de changer d'éditeur pour la publication de sa série Billy Bat (en cours chez Pika). Passant de Shogakukan à Kôdansha, il ne délaisse pas pour autant son éditeur historique et fait paraître à un rythme irrégulier Master Keaton Remaster, la suite de son manga Master Keaton.

Outre son activité de mangaka, Urasawa est également musicien. Il a écrit certaines chansons de l'adaptation live de 20th Century Boys, un album solo paru en novembre 2007 ainsi qu'un ouvrage sur Bob Dylan.

Depuis 2008, il donne des cours à l'université d'arts plastiques de Nagoya.

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants