ZOO

La biographie de Philippe Guillaume

Né en 1954, Philippe Guillaume est tombé dès son plus jeune âge dans la marmite de la bande dessinée. En lui offrant l'album de Tintin Coke en Stock avec lequel il apprendra à lire, ses parents vont à la fois susciter sa passion immodérée pour le neuvième art et sa fascination pour le journalisme.

Sa jeunesse et son adolescence seront ainsi nourries par la lecture du Journal de Mickey qu'il partage chaque semaine avec son père, puis celle des magazines Tintin, Spirou et, plus tard Pilote. Tout en poursuivant des études de droit, il entame en 1974 sa carrière de journaliste au quotidien boursier La Cote Desfossés.

Après un court passage dans la presse professionnelle vinicole, il fait partie en 1985 de l'équipe de lancement de La Tribune avant de rejoindre Les Echos en 1989 où, il a dirigé jusqu'en janvier 2010, le service des marchés financiers. Son expertise boursière ne l'a pas pour autant détourné de la bande dessinée. Ancien vice-président de l'ACBD (Association des critiques et journalistes de bande dessinée), il a assuré pendant de longues années la chronique BD dans les colonnes des Echos où il a inauguré en 2002 avec IR$ une série de prépublications (Blake et Mortimer, XIII, Alpha...), accompagnées chaque été de programmes éditoriaux originaux.

C'est Éric Stalner, dont il a fait la connaissance par un ami commun, qui lui présente Pierre Boisserie en 2003 lors d'un salon. Très vite, le courant passe entre le journaliste et le scénariste qui, tous deux admiratifs de l'oeuvre d'Alexandre Dumas, décident de s'en inspirer librement pour écrire ensemble Dantès, un thriller dans l'univers de la Bourse. Cette série rencontre un succès public mais aussi critique. Grand collectionneur – il possède plusieurs milliers d'albums, dont de très nombreuses éditions originales –, Philippe Guillaume anime aussi l'association qui organise, depuis 2006, le festival de bande dessinée de Mantes-la-Jolie.

Avec Pierre Boisserie, il travaille sur un projet ambitieux, La Banque, avec Julien Maffre et Malo Kerfriden au dessin (Dargaud).

Marié, il est père de trois enfants et grand-père de deux petites jumelles.

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants