ZOO

Daomu - Pilleurs de tombes - T1

Partagez et donnez votre avis

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

À la mort de son père, Sean Wu découvre un héritage dans lequel il tient un rôle primordial, celle de la famille des Daomu, pilleurs de tombes. Premier tome d’un diptyque fantastique, entre frayeur et mystères.

note de la critique

Les Daomu pillent les tombes de générations en générations en maintenant un délicat équilibre. À la mort de son père, Sean Wu hérite de l’empire et de la lourde charge qui était celle de son père. Le voici fasse à l’impensable et au surnaturel : pour son « initiation », il va devoir piller un tombe pour en ramener un crâne. Mais rien ne se passe comme prévu dans ce premier tome où le monstrueux nourrit autant l’action que le suspense.

note de la critique

Dix ans. Dix ans que Xie « Sean » Wu n'avait pas revu son père. Aussi, lorsque celui-ci débarque à Détroit, vieilli, fatigué, pour le voir et lui parler, même s'il a souvent imaginé ces retrouvailles, le jeune homme ne trouve rien à dire. De toute façon, il n'en aura pas le temps : un homme avec capuche et masque se poste dans la rue en face du petit bar où ils sont installés, il sort son arme tranquillement et tire, touchant son père. Même pas le temps de reprendre ses esprits qu'une femme, venue visiblement avec son interlocuteur, les jette [...]

note de la critique

Rentrez avec cette BD dans les profondeurs dangereuses et mystérieuses des gouffres effrayants où sévissent les pilleurs de tombes chinois. Louvoyant entre recherche de richesse et de puissance ils côtoient des forces ancestrales qui ne voient pas d’un bon œil cette violation de leur territoire. Sur fond noir, les pages sont une succession d’images chocs, représentations époustouflantes de nos pires cauchemars. Faune et flore se liguent pour protéger les lieux et détruire ou transformer tout humaine qui en franchit le seuil. Chaque case a un extrême densité [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants