ZOO

Fire Power T01 (Octobre 2020)

couverture de l'album

Série : Fire Power T01Éditeur : Delcourt

Scénario : Robert Kirkman, Chris Samnee, Matt WilsonDessin : Chris Samnee

Collection : Contrebande

Genres : Comics

Prix : 16.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Après avoir dépoussiéré les histoires de zombie avec Walking Dead et rafraîchit les super-héros avec Invincibles, Robert Kirkman revient à des recettes aux apparences plus classiques, accompagné cette fois par le surdoué Chris Samnee, pour nous emporter dans une quête identitaire sur fond d’art martiaux !!!

Nous rencontrons donc le jeune Owen Johnson, parti à la recherche de ses origines, qui découvre, dans un obscur temple perdu dans les montagnes chinoises, les secrets de ses origines, tout en apprenant à maîtriser les techniques du « poing enflammé », aux côtés du maître Wei Lun. Si ce début rappelle très ouvertement les origines du célèbre Iron Fist de Marvel, c’est surtout parce qu’il suit presque à la lettre la même trame initiale. Toutefois, petit à petit, Kirkman s’en écarte lentement et développe une intrigue bien plus profonde, grâce à une écriture très enlevée et extrêmement fluide qui nous fait oublier ce parallèle insistant !

Il faut savoir qu’à l’origine, ce volume est le prélude à la série. Le scénariste construit les bases de cet univers, il pose les motivations du héros, les liens qui se tissent progressivement avec le vieux maître, avec la jeune Ling Zan ou encore cette rivalité avec Guang, sans oublier ces mystères qui entourent les parents du jeune homme !


On retrouve ainsi tout le savoir-faire de Kirkman qui sait rendre attachants ses personnages, tout en nous captivant avec une histoire pleine de rebondissements !
De son côté, Chris Samnee n’est pas en reste avec de très belles planches, très dynamiques et un storytelling particulièrement efficace ! L’album débute par une longue séquence muette ou Owen, au bout du rouleau, parvient tant bien que mal à destination. Une belle montée en puissance, très maîtrisée où l’on retrouve l'artiste surdoué de Daredevil !

Sans faire trop d’éclat, Fire Power nous laisse avec une fin ouverte qui donne très envie de lire la suite ! Et même si la série démarre assez tranquillement, elle n'en demeure pas moins une belle surprise !


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants