ZOO

Aromantic (Love) Story - T1

couverture de l'album

Série : Aromantic (Love) StoryTome : 1/2Éditeur : Akata

Scénario : Haruka OnoDessin : Haruka Ono

Genres : Manga, Shojo

Public : À partir de 12 ans

Prix : 6.99€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Futaba Kiryû, autrice de shônen engagés, se retrouve condamnée à dessiner une comédie romantique : problème, elle ne s'intéresse pas à l'amour et s'identifie comme aromantique. Et voilà que deux hommes s'avisent de lui faire une déclaration ! Comment se sortir de cette situation embrouillée ? Un premier tome électrisant, qui s'empare d'un thème marquant pour une comédie pas comme les autres.

Futaba Kiryû, mangaka, la trentaine, célibataire endurcie et très agacée pas les injonctions matrimoniales que subissent les femmes, adore dessiner des shônen sociaux, mais son éditeur la convainc de commencer une série comique « à harem ». Comble de malchance, At love cartonne. Il ne manquait plus qu'un assistant énamouré et un scénariste fin stratège pour compléter ce funeste tableau ! Partagée entre besoin de documentation et désir de solitude, Futaba ne sait sur quel pied danser.

Ce manga frappe fort en proposant une comédie romantique avec... une héroïne aromantique ou, du moins, « célibattante » en réflexion quant à son orientation. Haruka Ono aborde nombre de problématiques politiques frontalement, sans ambiguïté, et représente plusieurs personnages LGBT : on ne déplore qu'une confusion dans la traduction des pronoms d'un personnage trans. L'humour passe par le point de vue de l'héroïne, sans jamais moquer ses choix. Édition et adaptation animée sont également au cœur de l'intrigue, à travers ce personnage d'autrice installée et pleine de succès.

Graphiquement inspiré du shônen, le style multiplie cases explosives et lignes de vitesse, ignore les trames et porte un trait rapide et fin. L'ensemble est parfois touffu à lire mais toujours extrêmement dynamique et divertissant.

Ce premier volume plante le décor d'une comédie savoureuse et intelligente. Malgré quelques passages confus, on ne peut que saluer le pari original de ce début de série. Il nous tarde de lire la suite !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants