ZOO

Buddy Spirits - T1

couverture de l'album

Série : Buddy SpiritsTome : 1/6Éditeur : Tonkam

Scénario : Miyuki Kishimoto, Yoshihiro KuroiwaDessin : Gyuo

Collection : Young

Genres : Manga, Science-Fiction

Public : À partir de 16 ans

Prix : 7.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Issue du Monthly Comics Magazine Hero’s, Buddy Spirits est une saga enlevée de cinq tomes dont deux sont déjà parus aux éditions Tonkam. Mélange habile entre le manga futuriste et le meilleur des séries américaines pseudo scientifiques style Experts, le premier tome de cette série se lit avec plaisir.

Les robots sont présents partout. Diverses tâches leur sont assignées afin d’aider les humains au quotidien. Un jour, l’un deux, chargé de surveiller le bon fonctionnement d’une banque, disjoncte. Sa tâche étant de protéger l’argent, il tue les personnes venues retirer de la monnaie aux distributeurs. L’enquête commence alors, menée par deux frères, membres du Sarf. L’un est agent scientifique, l’autre, agent de terrain, assisté de Red, un Buddy, cyberdroïde de combat. Ils n’en sont qu’aux premières conclusions, quand un deuxième robot nettoyeur se met à broyer toute personne jetant des papiers au sol.

Le sujet, classique, repose sur de grandes interrogations futuristes liées aux dangers de la science. Il pose aussi la notion de liberté et de libre arbitre ainsi que la question de la sensibilité et l’âme de tout être qui ne serait pas de chair et de sang. Ce sujet plutôt commun est cependant traité efficacement puisque son rythme soutenu tient de bout en bout en haleine.

Les personnages, humains ou cyberdroïdes, sont attachants d’emblée. La narration est percutante. Le découpage également. Le rythme est porté par une structure en chapitres et beaucoup de scènes d’actions graphiquement riches, lisibles, aux angles de vue variés et aux décors fouillés.

Évidemment, ce premier tome n’est pas exempt de clichés mais ne boudons pas notre plaisir pour autant. Espérons que le méchant esquissé saura prendre de l’ampleur par la suite afin d’enrichir une série prometteuse.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants