ZOO

Gunnm - Last Order - T17 (Septembre 2013)

couverture de l'album

Série : Gunnm - Last OrderTome : 17/19Éditeur : Glénat BD

Scénario : Yukito KishiroDessin : Yukito Kishiro

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 6.90€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

4.0

Le tournoi du ZOTT (Zenith of Things Tournament) s'achève enfin, sur la finale entre les Space Angels de Gally et l'Amicale du Karaté Spatial. Mais les combats sont à peine terminés que M'Badi menace de tout faire sauter. La suite de ce manga de science-fiction devrait satisfaire ses fans.

La finale du ZOTT, commencée dans le tome précédent, voit se terminer les combats entre les deux équipes que personne n'attendait. Si Gally se défait facilement du karateka géant Toji, l'arrivée du maître de celui-ci, Tun Po, va venir perturber les affrontements. Mais quels que soient les gagnants, le capitaine M'Badi ne peut tolérer qu'une équipe de civils puisse remporter le tournoi. Tout problème ayant sa solution, il décide donc de faire exploser tout le monde en lançant l'Epée de Damoclès sur Jéru. Sans se soucier des effets collatéraux sur la Terre et la base de Zalem.

Alors que le tome précédent avait installé un fort suspense quant à l'issue des combats, les voici vite expédiés, pour faire la part belle à un combat de titans entre Tun Po et Zekka. Le rythme ne diminue jamais : aucun moment de pause n'est accordé ni aux héros, ni au lecteur. Si le rebondissement final est prévisible, il promet de relancer Gally et ses comparses sur de nouvelles aventures.

Le dessin est classique pour un manga de science-fiction, avec toujours un soin particulier dans la représentation des décors : les planètes, bases spatiales et bâtiments sont extrêmement détaillés. L'imagination de l'auteur quant à la création de nouveaux personnages ne se tarit pas et ne se répète jamais. Les scènes de combat, évidemment très présentes, sont percutantes et déjantées.

Par la complexité de l'univers créé par l'auteur, incluant des codes bien spécifiques au genre et un vocabulaire parfois très pointu, Gunnm Last Order reste difficile d'accès pour les néophytes, mais incontournable pour les fans.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants