ZOO

Les Gouttes de Dieu - T41 (Janvier 2016)

couverture de l'album

Série : Les Gouttes de DieuTome : 41/44Éditeur : Glénat Manga

Scénario : Tadashi AgiDessin : Tadashi Agi, Shu Okimoto

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 9.15€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Avec Les Gouttes de Dieu, deux jeunes prodiges du vin s’affrontent en duel pour un héritage constitué de bouteilles fabuleuses. Ce tome 41 se penche sur la quête du 12e apôtre, un vin vieux dont la description est extraordinairement complexe.

Le 12e apôtre est manifestement un vin vieux. Issei Tomine l’a bien compris et utilise son extraordinaire réseau de relations pour rencontrer les collectionneurs de vins qu’il connaît au Japon. Il leur demande de déguster des vins vieux qui les ont marqués particulièrement pendant leur vie. De son côté, Shizuku dispose de moins de moyens et décide donc de concentrer ses recherches sur les vins de Bordeaux et de Bourgogne. Pendant ce temps, Akie, la compagne de Fujieda, découvre qu’elle est atteinte d’une grave maladie et choisit de la cacher à son compagnon.

Le niveau de difficulté de la quête du 12e apôtre, inégalé, pousse les deux adversaires à opter pour des démarches radicalement différentes de celles utilisées jusqu’à présent. Le scénario ne se contente pas de nous faire découvrir des vins d’exception, il fait également preuve d’une gravité inhabituelle avec la maladie qui frappe Akie. L’intrigue très dense tient en haleine le lecteur tout au long de l’album.

Le trait délicat et réaliste d’Okimoto sert particulièrement bien cet album. S’il excelle dans les portraits des personnages, il retranscrit particulièrement bien les paysages, et notamment les évocations des vins exceptionnels.

Cet album centré sur le 12e apôtre, un vin vieux qui s’annonce d’un niveau exceptionnel, ainsi que sur la sympathique Akie, touchée par une grave maladie, fait trépigner le lecteur d’impatience pour prochain opus qui contient leur sort.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants