ZOO

Paradise Residence - T1 (Février 2021)

couverture de l'album

Série : Paradise ResidenceTome : 1/2Éditeur : Pika

Scénario : Kosuke FujishimaDessin : Kosuke Fujishima

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Prix : 7.20€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Si on suit le quotidien loufoque de lycéennes en internat, on voit : une question de vie ou de mort pour un curry, un festival de flan, et bien évidemment des petites culottes! Un manga léger, frôlant l’absurde pour se vider l’esprit.

Hatsune est une lycéenne plutôt insouciante, se souciant principalement de son prochain repas ou de ne pas trop rater son prochain contrôle (pour ne pas rater son prochain repas). Habitant dans le dortoir numéro 1 de son lycée, elle côtoie un défilé de personnages hauts en couleurs : Komatsu-sempai la sadique qui n’hésitera pas à utiliser ses techniques les plus fourbes pour parvenir à ses fins, Stephanie l’anglaise à tendance exhibitionniste, ou la responsable du dortoir qui semble n’être autre qu’une enfant… La liste ne fait que s’allonger. On suit donc les aventures de ces jeunes filles au quotidien rocambolesque.

On suit les aventures des lycéenne de Kitsuka

On suit les aventures des lycéennes de Kitsuka © Pika

Chaque chapitre est une petite histoire où l’on découvre un peu plus les habitantes du dortoir. On se laisse emporter par le caractère totalement déjanté de Hatsune contrebalancé par la douce et terre à terre Suzuka. Le comique de ces deux personnages diamétralement opposés est efficace, des idées farfelues d’Hatsune aux réactions désemparées de Suzuka.

Le dessin accentue cet effet humoristique. Bien que classiques et sans fioritures, les expressions bien dosées font mouche. Le découpage allié au style graphique donne de l’aération dans la lecture, elle se fait d’une traite!

Hatsune vient intégrer le dortoir n°1

Hatsune vient intégrer le dortoir n°1 © Pika

Le seul point négatif n’est pas spécifique à Paradise Residence. Il s’agit de l’humour grivois, sous vêtements sexy et poitrine nue. Où est le problème me direz vous? C’est que ce manga traite de lycéennes, donc de mineures.

Au final, on se trouve avec une œuvre sans prise de tête. Un moment sympa à passer pour rire des divagations de lycéennes.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants