ZOO

Peacemaker - T8

couverture de l'album

Série : PeacemakerTome : 8/17Éditeur : Glénat BD

Scénario : Ryouji MinagawaDessin : Ryouji Minagawa

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 7.60€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.5

Dessin

3.5

Cinq ans après les événements du tome précédent, les personnages de Peacemaker ont bien évolué et la situation à Tarkus est explosive. Duels à suspens et combats impressionnants sont à nouveau au rendez-vous de ce manga d'action qui met le western à l'honneur.

La mort de Beat, la disparition de Hope et la prise de pouvoir de Cole Emerson sur l'organisation Crimson et son trafic d'armes... Le tome 7 était pour le moins chargé en rebondissements. Cédant à la facilité (à raison) de l'ellipse temporelle, l'auteur débute ce huitième tome cinq ans plus tard. La petite Nicola, entraînée par Conny, nounou à la gâchette facile, est devenue une duelliste émérite. De leur côté, Kyle et Mixy se retrouvent engagés dans la résistance contre la domination d'Elpton sur l'empire de Tarkus.

Le grand absent de ce tome est celui qui a été le personnage principal de cette série jusque là : Hope Emerson. La question de sa survie au duel qui l'a vu affronter son frère reste ouverte et l'on piétine d'impatience d'en savoir un peu plus. Heureusement, la transformation de personnages secondaires en héros est tellement intéressante que l'attente est largement supportable. Des révélations sur le passé de Nicola répondent à des questions posées depuis longtemps tandis que Kyle prend une réelle importance dans l'intrigue. Quant au tenant du titre du Guns of Domination, Cole Emerson, il est très peu présent, si ce n'est comme une ombre qui plane, une menace latente...

Le dessin des personnages est relativement classique mais les scènes de combat sont particulièrement travaillées et passionnantes. Malgré la complexité de certains duels, on reste sous l'emprise des points de vue étonnants. Les décors sont magnifiques et fourmillent de détails, tout comme les armes qui ont une place importante dans l'histoire. Moins présents dans ce tome, les effets créés pour représenter l'impalpable, comme l'aura des combattants, sont très réussis et contribuent à l'originalité de cette série dont on attend la suite avec impatience.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants