ZOO

Ragnagna et moi - T1 : Jour 1 (Mars 2021)

couverture de l'album Jour 1

Série : Ragnagna et moiTome : 1/1Éditeur : Ki-oon

Scénario : Ken Koyama

Collection : Seinen

Genres : Manga

Prix : 15.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
mes souhaits
série

L’amie du petit déjeuner

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Ragnagna est une espèce de mascotte en gelée rose prenant vaguement la forme d’une dent ou peut-être d’un cœur. Ragnagna, avec ses grands yeux écarquillés, son visage totalement inexpressif et ses biceps absolument monstrueux, est surtout la personnification des règles. Son arrivée est rarement acclamée mais de la puberté à la ménopause, elle s’invite de force dans tous les foyers féminins alors mieux vaut-il relativiser. Ragnagna remplit son rôle avec application, dans toute sorte de situations. Un bon coup de poing dans les tripes au bureau, une petite anémie pendant les taches du quotidien, un énorme coup de mou avant une deadline, il y a de quoi faire et ça sera souvent bourrin.

Ovaires et contre tout

Ragnagna, comme dans la vie réelle, ne fait en effet pas dans la dentelle. Ragnagna n’est pas seule à faire le tour du propriétaire car apparaissent aussi sporadiquement Mr Puceau, patron timide des premiers pas balbutiants et le graveleux Mr Libido, qui échange les pics de douleurs contre un total malaise hormonal. Ragnagna n’est pas non plus systématiquement le monstre gigantesque qu’elle peut devenir pour certaines mais cette fluctuation est aussi prise en compte dans la réflexion globale de la série. Ragnagna et moi est un catalogue des innombrables moments de vie durant lesquels les personnes réglées doivent composer, souvent en secret ou le plus discrètement possible, avec les inconvénients que celles-ci provoquent. Avec sa bonne dose d’humour et d’absurde, la série n’est pas systématiquement pédagogique. Elle se veut surtout panorama d’une souffrance incessante, incomprise et souvent socialement oubliée, voir déconsidérée.

Ragnagna

Ragnagna
©Ki-oon éditions, 2022

Code rouge

La série est subdivisée en chapitres cours assez peu reliés les uns aux autres qui permettent à l’auteur de diversifier les apparitions de cette gênante mascotte qui espère que ses clientes « se souviendront de tous ces moments avec tendresse » et qui, malgré tout, n’hésite jamais à prendre leur défense. Aménorrhée, mauvais timing, gonflements, effets destructeurs ou flashbacks historiques s’enchainent tandis que la série se penche sur toutes les déclinaisons problématiques des menstruations sans jamais laisser l’humour omniprésent minimiser leurs impacts psychologiques. Comme l’indique l’éditeur, la série est absolument pour tous et toutes car petits sourires en coin de connivence et prises de consciences ébahis s’alterneront selon les habitudes de ceux et celles qui tiendront l’album en main.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants