ZOO

Shikimori n'est pas juste mignonne - T3 (Mars 2022)

couverture de l'album

Série : Shikimori n'est pas juste mignonneTome : 3/4Éditeur : Meian

Scénario : Keigo MakiDessin : Keigo Maki

Collection : Shonen

Genres : Manga, Shonen

Prix : 6.95€

ma collection
mes souhaits
série

DESTINATION FINALE : L’AMOUR

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Shikimori n’est pas juste mignonne, elle est aussi ultra cool et ce manga n’aura de cesse de le prouver.

Enfin. Shikimori est infiniment plus que ça. Elle est protectrice, attentionnée, efficace au possible et intimidante quand il le faut. Elle est surtout amoureuse. Amoureuse d’un garçon qui n’en loupe pas une, d’un garçon qui alterne entre relatif manque de tact, maladresse modérée et déficience de chance ultime. Poissard invétéré, tout est potentiellement source de danger pour lui, ce qui déclenchera invariablement les réflexes salvateurs de notre héroïne. Leur vie n’a rien de spécialement grandiose, mais leur amour naissant et les décharges incessantes de malchance à réguler rythmeront à eux seuls intensément leur quotidien.

Shikimori n'est pas juste mignonne, Tome 3

Shikimori n'est pas juste mignonne, Tome 3
© Keigo Maki / Kodansha Ltd.

LA CLASSE À DALLAS

C’est d’ailleurs ce qui fait la spécificité de cette série. Des chapitres extrêmement courts au découpage très codifié s’enchaînent avec fluidité. Le mélange des multiples facettes de Shikimori crée un terreau riche en rebondissements et suscite un attachement instantané. Rapides, immédiatement impactantes, les saynètes à la gloire de l’héroïne établissent un changement de paradigme et un renversement du piédestal habituel qui, s’ils utilisent les poncifs de la romcom, font tout de même un bien fou. Shikimori rayonne d’une aura extraordinairement cool, enserrée par des formules rituelles qui modèlent le récit. Loin de se laisser prendre par sa propre création, l’auteur subvertit même nos attentes de temps à autre pour casser le rythme en douceur et nous donner envie d’en lire encore un peu plus.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants