ZOO

Swimming Ace - T4 (Décembre 2020)

couverture de l'album

Série : Swimming AceTome : 4/5Éditeur : Pika

Scénario : Renji Hoshi, Hajime Inoryu

Collection : Shonen

Genres : Manga, Shonen

Prix : 7.50€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Après l’ardeur de la compétition et la frustration de faire face à plus fort que soi, rien de tel pour se relaxer que de revêtir son plus beau yukata ! Mizuno, plus en forme que jamais, a non seulement retrouvé la joie d’affronter ses adversaires mais aussi la volonté de gagner, même si c’est juste pour défendre son équipe.

Les éliminatoires pour le tournoi de Kantô approchent à grands pas ! Tous nos héros se donnent à fond pour être les meilleurs, mais cela ne semble pas toujours suffisant… Les risques de blessure ne sont pas loin, même si la douceur de l’été tend à faire la part belle aux sentiments !

L’accent de ce tome est mis sur Ayukawa. Comment s’effacer devant une rivale, que ce soit en amour ou dans le sport ? C’est à ce genre de tourments que la jeune fille est confrontée, ce qui approfondit beaucoup psychologiquement un personnage toujours solaire et blagueur. Le quatrième tome aborde des thématiques sportives toujours plus profondes, par exemple comment apprendre à ne pas dépasser ses limites et ne pas se réduire à son chrono.



Ce tome est marqué par la férocité et la détermination des personnages

Ce tome est marqué par la férocité et la détermination des personnages
© Pika, éditions 2021


Graphiquement, ce tome est marqué par la férocité et la détermination des personnages. Cette volonté de vaincre se manifeste par des regards encore plus travaillé que d’habitude, contrastant sur fonds noir, ou sur trames de feu. Les larmes de frustration et la rigidité des corps sont montrés par contraste avec un décor très figé ou bien par une rencontre avec l’eau plus violente qu’avant. Le lecteur a aussi droit à de belles planches de défi entre rivaux et au travail délicat de photographe d’Haru pour un tome plutôt nerveux avec quelques beaux morceaux de douceurs.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants