ZOO

François Schuiten arrête la BD

Après plus de 45 ans de carrière dans le neuvième art, François Schuiten annonce que son album de Blake et Mortimer sera sa dernière BD.

Le Dernier Pharaon

Couverture du Dernier Pharaon

Le dessinateur explique dans une interview pour ActuaBD les raisons qui font de son hommage à Blake et Mortimer son dernier album de bande dessinée. Il dit avoir « exprimé ce qu’[il voulait] partager » et être las de « sempiternellement se projeter obligatoirement dans le prochain album », critiquant en filigrane le culte de la nouveauté dans le système éditorial contemporain.

François Schuiten parle ensuite de l’investissement de plusieurs années que lui demande chaque album, entre la documentation poussée à laquelle il s’adonne et l’application avec laquelle il dessine, alors qu’« aucun éditeur ne peut financer un tel travail ». Toujours dans le même entretien, il décrit l’inversion qui s’est faite dans les mécaniques économiques de son travail : à une époque il finançait d’autres projets grâce aux revenus que lui apportait la bande dessinée, à présent il a besoin d’autres projets pour vivre et continuer à faire de la BD.

La publication d’une intégrale des Cités Obscures avec Benoît Peeters était déjà d’une certaine manière la conclusion de tout un chapitre de sa carrière. Faire un album de Blake et Mortimer boucle aussi la boucle qui le relie à la bande dessinée, l’œuvre d’Edgar P. Jacobs faisant partie des livres qu’il lisait enfant et qui lui ont donné envie de dessiner. Si Le Dernier Pharaon doit être la dernière œuvre du neuvième art de François Schuiten, c’est aussi parce qu’il souhaite explorer d’autres horizons artistiques : tout en restant évasif, il avoue avoir « plein de projets ailleurs, d’envies, d’histoires et de récits ! » et sans se fermer définitivement à la possibilité si les conditions sont propices, il n’envisage pas pour le moment de refaire de bande dessinée et c’est sur ces autres projets qu’il souhaite se concentrer.

Pour prendre la mesure de son travail sur les mythiques Francis Blake et Philip Mortimer, vous pouvez retrouver ses planches dans l’exposition qui lui est consacrée à Amiens, ouverte tous les week-end de juin.

Bannière de l'exposition

Bannière de l'exposition

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants