ZOO

109, rue des Soupirs - T1 : Fantômes à domicile (Septembre 2019)

couverture de l'album Fantômes à domicile

Série : 109, rue des SoupirsTome : 1/1Éditeur : Casterman

Scénario : Mr TanDessin : Yomgui Dumont

Genres : Fantastique, Humour

Public : De 9 à 11 ans

Prix : 10.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Mr Tan et Yomgui Dumont s’associent pour créer une nouvelle série désopilante remplie de fantômes et menée par un jeune garçon espiègle et plein d’imagination. Le premier volume de 109 rue des Soupirs, Fantômes à domicile, pose le décor d’une saga très prometteuse.

Eliott, 9 ans, emménage avec ses parents dans une étrange maison de Belle-en-joie, au 109 rue des Soupirs plus précisément. Cette demeure n’est pas une maison ordinaire : elle est hantée par de curieux fantômes. Ces derniers adoptent immédiatement le jeune Eliott, délaissé par ses parents très souvent absents. Tout semble redevenu paisible rue des Soupirs jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle gouvernante au comportement bien étrange. Ne serait-elle pas finalement une chasseuse de fantômes ?

Avec ce premier volume, les auteurs plantent le décor, présentent les personnages et posent le ton de la série. Si l’histoire n’est pas forcément d’une très grande originalité, Mr Tan réussit un récit plein d’humour, de rebondissements qui se révèle dynamique à souhait. Fonctionnant à merveille, les personnages, notamment les fantômes, s’avèrent extrêmement attachants. Tout cela contribue à une lecture savoureuse qu’on ne peut arrêter en route : les pages défilent et les fous rires sont au rendez-vous.

La bichromie bleue et blanche des dessins de Yomgui Dumont illustre la froideur de cette maison hantée, mais les illustrations vives, ainsi que ses personnages très expressifs et tellement drôles réussissent à rendre l’ambiance chaleureuse. La bâtisse peuplée de fantômes en devient accueillante tandis que le jeu sur les cases, de tailles toutes différentes, dynamise la lecture qui n’en est que plus savoureuse.

Fantômes à domicile ouvre une nouvelle série dont on attend avec impatience la suite. Son premier tome plein de rebondissements et d’humour donne immédiatement le sourire.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants